Situation sécuritaire dans le Pool : Les ninjas invités à saisir la main tendue du chef de l’Etat

0

Dans une déclaration rendue publique le 11 octobre à Brazzaville, l’association des jeunes ressortissants du Pool, que dirige Didier Clotaire Boutsindi, a appelé les ninjas à emprunter les couloirs humanitaires sécurisés que vont ouvrir sous peu le gouvernement, comme l’avait annoncé le président de la République, Denis Sassou N’Guesso.

Par ailleurs, les jeunes du Pool réunis au sein de cette organisation ont affirmé que la parole du chef est sacrée et fait office de loi. En s’exprimant ainsi, précise le texte, le chef de l’Etat a proclamé la fin du grand banditisme dans cette partie du pays.

« Que les fils égarés des treize districts du Pool prennent la décision de renoncer à la logique de violence à laquelle ils ont adhéré depuis le 4 avril 2016. Après dix-huit mois pendant lesquels ils sont séparés de leurs familles, il est temps pour eux de se ressaisir en vue de se rendre utiles et responsables vis-à-vis de leurs épouses, enfants et de la nation tout entière », a précisé la déclaration.

Les auteurs de ce texte ont salué l’engagement du président de la République de racheter les armes des ex- combattants, de les réinsérer dans la vie active en leur octroyant les emplois dans les usines créées par l’Etat, ainsi que la promesse de ne tuer personne et d’amnistier leurs crimes.   

« …L’appel que le président vous lance est un appel non pas pour venir s’asseoir à Brazzaville, mais pour vous assurer que vos bras valides sont attendus dans les usines que l’Etat construit dans le Pool. Par exemple, la cimenterie de Mindouli ou les nouveaux villages agricoles de Nkouo ou d’Imvouba. Certains d’entre vous seront bénéficiaires des projets arrêtés par le Haut-commissariat à la réinsertion des ex-combattants », a indiqué la déclaration.

 

 

 

 		

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire