Sikasso Kazadi : « Le mois de la photo contemporaine est un événement majeur pour une ville comme Lubumbashi »

0

Photographe, peintre, styliste et couturier, Sikasso Kazadi va organiser, du 27 octobre au 27 novembre à Lubumbashi, la troisième édition de « La rencontre de la photographie contemporaine ». L’artiste célébrera également bientôt ses quarante ans de carrière. C’est en 1979 à l’hôtel Karavia de Lubumbashi qu’il expose pour la première fois. Il est le premier photographe de Lubumbashi à avoir participer, en 2005, au concours de la photographie à Bamako, au Mali. La même année, le peintre Sikasso représente la RDC à la mairie de Paris lors de l’exposition « Congo sur scène ».

MEDIA CONGO PRESS (MCP) : Tu fêteras tes 40 ans de carrière l’année prochaine, quel sera l’héritage légué à la nouvelle génération?

Sikasso Kazadi : Je viens de créer un centre d’art des jeunes artistes que j’appelle « Sikasso Culture et sport ». Le but est de transmettre le savoir à la génération future, raison pour laquelle j’ai lancé le mois de la photographie dans l’objectif de soutenir les créations locales de nos artistes. L’intérêt est de viser certaines valeurs dans la culture, mais en se rapprochant davantage les uns, les autres. Mon centre sera ouvert à tout le monde et comportera des ateliers dans chaque domaine. Il deviendra un carrefour d’échanges.

Pourquoi la rencontre de la photographie contemporaine ?

Le mois de la photo contemporaine est un événement majeur pour une ville comme Lubumbashi qui doit figurer dans les agendas culturels mondiaux. Dans le parcours de l’art, nous avons 3 étapes importantes : les pionniers, les précurseurs et les héritiers. Malheureusement, les héritiers sont très éloignés, les artistes ne se fréquentent pas, il y a des barrières d’ignorance, ils ne veulent pas apprendre. C’est pourquoi, j’organise cette rencontre pour donner une orientation aux artistes. La particularité de la rencontre est de relever et de révéler les talents locaux. On doit maintenant arrêter de produire pour l’Europe !

Un mot pour ces jeunes qui voudraient voir leur travail de photographe être reconnu ?

L’ère de la photographie n’existe plus, l’image est devenue une obsession. En réalité, la photographie n’a jamais été chose facile. Un photographe est un vrai narrateur, il nous raconte des histoires. Une photo doit absolument transmettre un message. De nos jours, on n’a plus de photographes, nous avons juste des gens qui prennent des photos. La photographie, c’est le résultat de la lumière.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire