Septième art : la série inédite « Ndakisa » prône la confiance entre la population et la police

0

Le jeudi 22 juin, le salon Virunga de l’Hôtel Memling à Kinshasa a accueilli un monde select pour un évènement, apparemment anodin, mais très significatif par son contenu. Il s’est agi de la projection, en avant-première, de deux épisodes de la série inédite « Ndakisa », avec le rappeur et acteur Lompengo Boluro Lucrèce, dit Lyke Mike dans le rôle principal. Dans la distribution des rôles de ce film à douze épisodes réalisé par Patrick Ken Kalala, on retrouve également des poids lourds du septième art de Kinshasa comme le génial Elbas Manuana dans le rôle de Mabele, Jean Shaka Tshipamba, Annie Biasi-Biasi, Kadiombo, etc.

Septième art : la série inédite « Ndakisa » prône la confiance entre la population et la policeCette série policière télévisée est produite par l’ONG Search For Common Ground, en collaboration avec la Police nationale congolaise (PNC). C’est l’histoire d’un policier ordinaire, « Elombe » professionnel, consciencieux et intègre, qui ne pense qu’à accomplir sa tâche et mission de manière exemplaire, mais dans un environnement difficile. Il est donc confronté aux vicissitudes et réalités de la vie, mais décidé et déterminé à combattre les antivaleurs comme la corruption, l’insécurité, le banditisme, la violence. Le titre de la série est en soi évocateur du message que l’on veut véhiculer, « Ndakisa » en lingala, qui signifie « l’exemple » en français.

Le but ultime poursuivi par la production de ce film est de briser les stéréotypes et clichés déjà présents dans l’imaginaire collectif sur les forces de l’ordre, de restaurer la confiance de la population envers la police. Représentant de Search For Common Ground, Salif Michael indiquait que « cet outil de sensibilisation va susciter un débat au sein de la population ». Le représentant du commissaire général de la PNC, colonel Ekuka Lipopo, a mis l’accent sur les enjeux et objectifs de la réforme de la PNC. « La RDC a besoin d’une police qui participe à l’amélioration de la société et qui joue son rôle de réduire la commission d’infractions par sa présence sur le terrain », a-t-il souligné en substance. Le réalisateur Patrick Ken Kalala a vivement remercié toute l’équipe de la réalisation et les acteurs qui ont pendant dix-huit mois été assidus lors du tournage de ces douze épisodes du film. Il a eu des mots de gratitude envers Search For Common Ground pour lui avoir fait confiance pour la réalisation de la série.

Septième art : la série inédite « Ndakisa » prône la confiance entre la population et la policePour sa part, Lyke Mike Lompengo Lucrèce, qui se fait actuellement appeler« Moyindo Pongo », a déclaré sur son compte Facebook : « Je suis fier d’avoir incarné ce rôle de l’homme de la situation et la réforme, le commandant Elombe. Nous sommes très heureux d’avoir contribué très efficacement à la fabrication et naissance de cette œuvre artistico-éducative. Là où la guerre divise, l’art unit. Qui veut la paix, regarde ‘Ndakisa’, et se familiarise avec le commissaire ‘Elombe’. Je dédie spécialement cette série au Pr Balufu Bakupa-Kanyinda, le premier homme au Congo qui a vu et cru en cet acteur que je suis, et au grand ‘samurai’ Patrick Ken Kalala… ». L’on doit souligner que les acteurs se sont surpassés, donnant le meilleur d’eux-mêmes. Et Lompengo Lucrèce Lyke Mike a pratiquement fait corps avec le rôle d’Elombe, avec un jeu d’acteur exceptionnel et la maîtrise parfaite des textes.

« Ndakisa » sera diffusé, à partir du 29 juin sur les antennes de quelques chaînes de télévision de Kinshasa, notamment Antenne A (Mardi 23h30, jeudi 14h10, Dimanche 17h30), Afrika TV (Lundi Dimanche 18h00), B-One (Dimanche 15h30), CCTV (Lundi 21h30), Couleur TV (Lundi vendredi 18h25 et Dimanche 12h20), Numerica TV (Jeudi 22h45), RTCE (Lundi 18h25), RTGA (Dimanche 18h20), RTNC 2 (Jeudi 14h00), et RTVS1 (Mercredi 21h30).

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : L’affiche de la série policière télévisée Ndakisa Photo 2 : Le réalisateur du film Patrick Ken Kalala entouré des acteurs à l’avant-première à l’Hôtel Memling à Kinshasa

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire