Selon OCHA : la RDC au top des pays touchés par les déplacements de populations

0

Selon OCHA, ce pays compte aujourd’hui 3,8 millions de déplacés internes.

D’après le Bureau de coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA), le Congo-Kinshasa comptait 1,7 millions des personnes déplacées. Mais avec les violences qui sévissent au Kasai, la RDC devient le pays africain le plus affecté par les déplacements internes avec 3,8 millions de déplacés, note OCHA.

A en croire l’agence onusienne en charge des questions humanitaires, cette forte augmentation qui dépasse la population de Bruxelles est née des violences au Kasaï qui ont poussé plus de 1,3 millions de personnes à quitter leurs habitations, ainsi que dans le Tanganyika et le Nord-Kivu.

Selon OCHA, les familles d’accueil constituent le principal type d’hébergement qui accueillent plus de 87% de déplacés.Et 15 provinces soit plus de la moitié des 26 provinces que compte la RDC, abritent des personnes déplacées internes, selon la mêmesource.

Le Kasaï central abrite plus de 670.000 déplacés. Ce qui le classe en deuxième position après la province du Nord-Kivu qui compte 957.000 déplacés, d’après le Bureau de coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies. Pour répondre  aux besoins de 7,4 millions de personnes vulnérables à travers la RDC, un appel de 748 millions de dollars américains a été lancé en début d’année.

A présent, ce besoin d’aide n’est financé qu’à moins de 25%, le plus bas niveau de financement de ces 10 dernières années, regrette OCHA. Il faut signaler qu’à la fin du mois d’avril 2017, un appel d’urgence de 64,5 millions de dollars a été lancé exclusivement pour la crise au Kasaï.

A ce jour, cet appel n’a reçu que 11% de contribution, signale l’agence onusienne.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire