Sécurité sociale : le taux de cotisation pour l’assurance maladie en examen

0

Sous l’égide du vice-Premier ministre en charge de la sécurité sociale, Firmin Ayessa, la Commission nationale consultative du travail s’est réunie, le 28 mai à Brazzaville, pour uniformiser les taux de cotisation pour chaque catégorie d’assurés et employeurs au futur régime d’assurance maladie universelle (Ramu).

La mise en place de l’assurance maladie universelle est prévue pour l’année prochaine. Il s’agit d’un dispositif chargé d’assurer un individu face à des risques financiers de soins en cas de maladies ainsi qu’un revenu minimal lorsque l’affection prive la personne de travail. Le gouvernement et les partenaires sociaux veulent tout mettre en oeuvre pour y parvenir de façon consensuelle. En vue de l’opérationnalisation de ce régime de sécurité sociale, plusieurs actions ont déjà été menées, a fait savoir le vice-Premier ministre, à l’ouverture des travaux de la Commission nationale consultative du travail. Il a indiqué que la réalisation des études a porté sur le panier des soins et son coût, les actes médicaux et leur tarification, le financement de l’équilibre du régime.    

Firmin Ayessa a aussi rappelé que les lois instituant le Ramu et celles créant son organisme de gestion qui n’est autre que la Caisse d’assurance maladie universelle ont déjà été adoptées. Elles sont, d’ailleurs, assorties des textes d’application, a-t-il renchéri. Le comité interministériel de pilotage du projet est mis en place. La session ouverte le 28 mai est ainsi considérée comme une étape importante de la mise en œuvre de cette réforme de la sécurité sociale visant à protéger les travailleurs, leurs familles ainsi que d’autres catégorie de la population contre les risques et les aléas inhérents au travail et à la vie.

Selon vice-Premier ministre, après cette session, la prochaine étape sera la mise en place de l’équipe de préfiguration par le chef du gouvernement, Clément Mouamba. Cette équipe aura la mission de préparer l’entrée en exploitation effective de la Caisse de l’assurance maladie universelle. Les échanges, quant à eux, se poursuivent.

 

Légendes et crédits photo : 

Les membres de la commission nationale consultative du travail examinant le dossier des taux de cotisation pour le Ramu

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire