Sécurité et paix : l’UA autorisée à maintenir sa mission en Somalie

0

 Le Conseil de sécurité de l’ONU vient d’adopter, de commun accord, une résolution demandant à l’organisation panafricaine de maintenir la mission de paix Amisom dans le pays jusqu’au 31 juillet.  

La décision a été prise le 15 mai, dans le cadre du respect des délais liés à la remise d’un rapport sur la Somalie, attendu d’ici au 15 juin. En effet, selon le Conseil de sécurité, l’autorisation de maintenir la mission de l’Union africaine en Somalie jusqu’à la fin du mois de juillet lui permettra d’examiner les recommandations qui seront faites dans ce document.

Par ailleurs, dans cette résolution, le Conseil de sécurité rappelle qu’en dehors du maintien des troupes, il a autorisé également l’Union africaine à réduire l’équipe de l’Amisom à vingt mille six cent soixante-six personnels avant le 30 octobre. Car cette mission, déployée dans le pays en 2007, notamment  pour défendre son gouvernement reconnu et soutenu par la communauté internationale contre les shebab affiliés à al-Qaïda, compte actuellement plus de vingt et un mille hommes.

« L’ONU a comme projet de retirer les troupes étrangères de la Somalie d’ici à 2020. Car, les pays fournissant des troupes à l’Amisom, à savoir le Kenya, l’Ouganda, le Burundi, Djibouti et l’Ethiopie sont jugés d’être contre la réalisation et la réussite de ce projet », a précisé encore cette résolution, en déplorant le fait que l’embryon d’armée nationale somalienne, mal équipée et désorganisée, n’a pour l’instant pas fait la preuve de sa capacité à assurer la paix, malgré l’entraînement qui lui est fourni par plusieurs pays étrangers.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire