Sculpture: Rhode Bath-Schéba Makoumbou ravive le souvenir d’Emery Patrice Lumumba

0

L’artiste a réalisé une statue représentant le personnage emblématique de l’Histoire du Congo Belge en train de lire son discours à l’occasion de l’accession de son pays à l’indépendance, le 30 juin 1960.

Sculpture: Rhode Bath-Schéba Makoumbou ravive le souvenir d'Emery Patrice LumumbaAu vu du visage lumineux de la sculpture de Patrice Lumumba, les invités qui ont assisté, à la galerie Ravenstein de Bruxelles, à la première exposition itinérante du 21 janvier dernier, ont perçu une représentation de l’homme politique d’antan en train de prononcer le discours du 30 juin 1960 adressé aux « Congolais et Congolaises, Combattants de l’indépendance ».

Rhode Bath-Schéba Makoumbou a accepté de créer la sculpture du héros de l’indépendance de l’actuelle République démocratique du Congo, sur commande de Bamko Absl, le Comité féminin et afro descendant pour l’interculturalité contre le racisme. Près de cinquante-huit ans plus tard, la teneur des propos d’Emery Patrice Lumumba résonne encore au-dessus de la faune et la flore du Bassin du Congo jusqu’à la capitale de la Belgique.

A l’époque, le nouvel homme de l’Etat souverain ouvrait sa déclaration solennelle en sensibilisant ses compatriotes  : « Car, disait-il, cette indépendance du Congo, si elle est proclamée aujourd’hui dans l’entente avec la Belgique, pays ami avec lequel nous traitons d’égal à égal, nul Congolais digne de ce nom ne pourra jamais oublier cependant que c’est par la lutte qu’elle a été conquise, une lutte de tous les jours, une lutte ardente et idéaliste, une lutte dans laquelle nous n’avons ménagé ni nos forces, ni nos privations, ni nos souffrances, ni notre sang ».

Pour raviver ce souvenir, l’artiste d’origine congolaise, plus habituée à représenter les métiers villageois qui tendent à disparaître, a usé de tout son pouvoir de créativité pour reproduire le personnage en grandeur nature, d’une hauteur de 2 m, en sciure et colle à bois sur une structure métallique. « C’est la première fois que je crée un personnage historique », a-t-elle confié. Et de reconnaître que c’était un véritable défi qu’elle pense avoir réussi en obtenant le résultat d’une ressemblance approximative avec les photos ayant servi de modèle.

L’opinion belge montre des signes d’ouverture pour accueillir cette sculpture itinérante. La mairie de Bruxelles recherche un endroit dédié à recevoir la statue. En attendant, l’œuvre est dressée pour représenter le symbole de mémoire. « J’ai réussi ce challenge, explique Rhode Bath-Schéba Makoumbou, parce que je me retrouve dans la vision qui était celle d’Emery Patrice Lumumba ».

L’artiste s’estime satisfaite de son premier travail avant l’exécution du moulage définitif dans un matériau qui pourra supporter toutes sortes d’intempéries.

Site web : www.rhodemakoumbou.eu

Adresse : Belgique : Rue d’Alsace-Lorraine, 14. 1050 Bruxelles.

Congo : 1, rue Moundossa Tsiolo (Mansimou – OMS). Brazzaville.

Tél. : +32 (0)477.35.18.14 – Email : [email protected]

Légendes et crédits photo : 

Photo : Statue d’Emery Patrice Lumumba entreposée dans l’atelier de sa créatrice, Rhode Bath-Schéba Makoumbou, à Bruxelles Crédit photo : Dimitri M’Foumou-Titi

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire