Santé publique : l’hygiène des mains évite plusieurs maladies

0

La direction générale de l’hygiène et de la promotion de la santé s’active à mettre la population à l’abri des maladies liées au manque de propreté.

« Au contact avec plusieurs objets, les mains contractent plusieurs virus et bactéries. Cela augmente les risques d’infection de la grippe, du rhume, de la gastro-entérite et d’autres maladies dues aux mains sales », a expliqué le Dr Jean Claude Emeka qui dirige la structure.

Ainsi, sa direction a lancé une campagne de distribution des dispositifs de lavement des mains, notamment aux morgues du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville, de l’hôpital de base de Makélékélé et de Talangaï.

Selon une étude menée par l’Organisation mondiale de la santé, l’hygiène des mains réduit de 30% les risques de diarrhée et de 25% les risques d’infections respiratoires. Ce qui permet de sauver 3% d’enfants de 0 à 5 ans.

Le chef de service de la promotion de la santé, Lucien Emmanuel Francky Ibata, a indiqué que l’activité va s’étendre dans d’autres départements dont Pointe-Noire, la Cuvette, le Niari, la Bouenza etc., ainsique dans des structures comme les centres de santé intégrés, les administrations publiques et les écoles.

Légendes et crédits photo : 

Le Dr Jean Claude Emeka remettant un dispositif de lavement des mais à la morgue du CHU
		

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire