Santé publique : la BCH appuie financièrement les pharmaciens du Congo

0

Les deux parties ont signé récemment une convention permettant aux officines d’acheter, dorénavant, des médicaments à crédit auprès des fournisseurs.  

Le président du syndicat national des pharmaciens du Congo, Victor Ngoma, a mis à profit l’assemblée générale de son organisation, tenue le 28 décembre 2018, au Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville, pour signer officiellement la convention.

« Nous pouvons acheter des produits à crédit auprès des grossistes. S’il arrive que le pharmacien ne parvient pas à totaliser la somme correspondant aux médicaments demandés, le reste est supporté par la BCH en forme de crédit. En cette période de crise financière, la gestion des officines devient de plus en plus difficile. Cette possibilité que nous offre la BCH est très bénéfique », a indiqué Victor Ngoma.

Grâce à cet accord, les pharmaciens du Congo peuvent faire des réserves de produits auprès des fournisseurs en toute quiétude. Pour bénéficier des avantages que procure cette convention, il faut être membre du syndicat national des pharmaciens du Congo et souscrire à son fonds de soutien à hauteur de trente mille FCFA par mois. Le membre doit avoir un compte épargne à la Banque congolaise de l’habitat (BCH).

En dehors de ce point, les participants à cette assemblée générale ont également échangé sur les rapports entre les pharmaciens et les administrations connexes, notamment la Caisse nationale de sécurité sociale, les impôts, la direction générale des pharmacies, la mairie et la chambre de commerce. Le plénum des membres, a indiqué Victor Ngoma, a décidé de poursuivre les discussions avec toutes ces administrations jusqu’à leur aboutissement. 

Par ailleurs, le président du syndicat national des pharmaciens du Congo s’est félicité du retour progressif de l’unité en leur sein, sapée par les élections ordinales, avant de relever que les participants à l’assemblée générale ont renvoyé à la prochaine réunion les points sur l’examen et l’adoption des programmes d’activités des années 2018 et 2019.  

 

   

 

Légendes et crédits photo : 

Victor Ngoma répondant aux questions des journalistes

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire