Santé publique : des soins gratuits pour près d’un million de Congolais

0

L’opération a été menée, du 1er au 2 octobre à l’hôpital de base de Mfilou, à Brazzaville, par une mission médicale chinoise, dans le cadre de la célébration du soixante neuvième anniversaire de la fête nationale de la République populaire de Chine.

La cérémonie a commencé par la levée des drapeaux congolais et chinois, accompagnée de l’intonation des hymnes nationaux des deux pays. Pour rappel, le 1er octobre 1949, le président chinois, Mao Tse Toung, avait déclaré la Chine comme étant une République populaire. C’est ainsi que chaque année, le pays célèbre cette proclamation à cette date.

Pour commémorer cet événement à Brazzaville, la vingt-cinquième mission médicale chinoise au Congo a pensé mener une action sanitaire en consultant et donnant des soins gratuits à la population, notamment celle de Mfilou et ses environs. Durant deux jours, des consultations suivies des traitements ont eu lieu en médecine générale, stomatologie, ophtalmologie, ORL, pédiatrie, gynécologie,etc.  Des conditions y ont été mises en place pour recevoir la foule immense venue pour les soins.

L’administrateur maire de Mfilou, Jean-Marie Ndzinga Ondemba, s’est satisfait de recevoir l’ambassadeur et toute sa suite à l’hôpital de Mfilou. « C’est pour nous, la population de Mfilou, un réel plaisir et une joie immense de vous recevoir à l’hôpital sino-congolaise, parce que c’est aussi votre hôpital », a-t-il déclaré.

L’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin, s’est dit particulièrement heureux d’assister à cette campagne. Il a, en outre, rappelé que la coopération sino-congolaise se portait bien. Pour preuve, lors de l’ouverture du sommet de Pékin, le président chinois a prononcé un discours dans lequel il a parlé de la santé, un domaine très important, a indiqué l’ambassadeur.

« Le métier de médecin sauve la vie et promeut le bien-être de la population. Nos médecins comme les vôtres ont un métier important… Je viens ici avec un grand plaisir de voir les médecins chinois et congolais travailler ensemble pour soigner les malades. C’est une bonne chose… Bonne fête chinoise et une bonne fête conjointe à tout le monde », a-t-il ajouté.

Au nom de la ministre de la Santé et de la population, le directeur général des hôpitaux, le Dr Ulriche Biez, a remercié la Chine pour de nombreuses actions qu’elle ne cesse d’entreprendre au bénéfice de la population congolaise, dans le domaine sanitaire.  Il a également notifié qu’il y en a encore d’autres qui sont prévues.

« C’est ici l’occasion de remercier la vingt-cinquième mission chinoise… Je dois également la remercier pour l’initiative de lancer cette campagne des soins et de consultations gratuites à l’endroit de la population congolaise. Elle va durer deux jours, on aimerait que cela dure un peu plus mais la santé n’a pas de prix. Deux jours, c’est déjà énorme », a déclaré le directeur général des hôpitaux.

L’hôpital de Mfilou, ouvert en 2013, très bien équipé, est un hôpital de base construit grâce à la coopération sino-congolaise. Dans tout le Congo, a poursuivi le Dr Ulriche Biez, il n’y a que deux hôpitaux de base qui ont un scanner, à savoir l’hôpital de Mfilou et celui de Talangaï. La Chine est déterminée à accompagner le Congo dans le domaine de la santé. En juillet dernier, il a été signé un protocole d’accord pour améliorer des activités ophtalmologiques.

Enfin, l’équipe médicale a montré sa satisfaction à l’issue des consultations alors que la directrice de cette structure sanitaire, Béatrice Pongui, a indiqué que la Chine a offert à cet hôpital de base un don d’équipements médicotechniques. « Ils nous ont amené quelques matériels pour permettre à cette équipe qui vient d’arriver de pouvoir faire de bons diagnostics et offrir de bons soins. Des experts sont venus pour apprendre aux intervenants qui sont ici à faire mieux », a-t-elle déclaré, à l’issue de la cérémonie.

 

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : L’ambassadeur de Chine au Congo recevant le bouquet de fleurs de la directrice de l’hôpital
Photo 2 : Ma Fulin assistant une patiente
Photo 3 : L’équipe médicale chinoise consultant les malades

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire