Santé publique : des mesures prises contre l’épidémie de la grippe

0

Au nom du gouvernement, la ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo, a défini les actions à mener pour résorber l’épidémie qui, depuis quelques jours, a atteint un pic élevé à travers le pays.

 

Santé publique : des mesures prises contre l’épidémie de la grippeLa particularité épidémiologique de la grippe, cette année, est une forme de résurgence de la grippe humaine pandémique de 2009 et l’émergence de la lignée Victoria (Influenza B), très peu connue dans le pays, selon la ministre de la Santé et de la population. « Il est donc clair que la population congolaise est très peu protégée, immunitairement parlant, contre ces deux souches grippales », a-t-elle déclaré, avant d’annoncer les mesures urgentes prises par le gouvernement.

Il s’agit notamment de la surveillance épidémiologique, de la vulgarisation des mesures d’hygiène personnelle et collective, de la prise en charge gratuite des cas et des mesures promotionnelles. Par ailleurs, couvrir la bouche et le nez quand on tousse ou éternue, se laver les mains après avoir toussé et s’être mouché, éviter les accolades, embrassades et poignées de mains.

S’agissant de ce pic épidémique, l’analyse des échantillons a permis de caractériser, à l’origine, deux souches grippales : influenza B, notamment la lignée Victoria (environ 70% des souches positives), influenza A, H&N pandémique (2009). Les relevés épidémiologiques réalisés depuis 2009 au Congo montrent que le type B (influenza B) circulait déjà en 2013 dans des proportions très limitées. En revanche, la souche saisonnière H3N2, prédominait dans cette période jusqu’à l’année dernière. Aujourd’hui, les campagnes d’information et de sensibilisation ont été lancées sur l’ensemble du territoire depuis le 12 du mois en cours.

Légendes et crédits photo : 

Photo : La ministre de la Santé et de la population

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire