Santé : la Fondation Famille Gertler se retire de l’Hôpital du Cinquantenaire de Kisangani

0

Le médecin directeur sortant de l’établissement sanitaire, le Dr Baron Ngasia, a rassuré que le nouveau comité de gestion mis en place sera en mesure de se prendre en charge.

Santé : la Fondation Famille Gertler se retire de l’Hôpital du Cinquantenaire de KisanganiDans un rapport rendu public la semaine dernière dont « radiookapi.net » a fait écho, le président du conseil d’administration de la Fondation Famille Gertler (FFG), Pieter Deboutte, a signifié au gouvernement congolais sa volonté de ne plus renouveler le contrat de gestion de l’Hôpital du Cinquantenaire de Kisangani, dans la Tshopo. À en croire ce média de l’ONU, le contrat de gestion de cet hôpital par cette Fondation a pris fin le 21 janvier et la FFG s’est donc retirée de la gestion de cette formation médicale.

Le médecin directeur sortant de cet hôpital, le Dr Baron Ngasia, qui a relevé que malgré l’arrêt de la subvention depuis février 2017, la structure a continué de bien fonctionner, a également assuré avoir laissé deux cent vingt mille dollars américains dans le compte de l’hôpital. Pour lui, le nouveau comité de gestion de cet établissement médical sera en mesure de se prendre en charge après le départ de la FFG. « Jusqu’à ce que nous nous sommes retirés, nous étions en train de payer les agents de l’hôpital, de faire face aux dépenses de fonctionnement et d’exploitation avec la production locale. Donc, nous pensons qu’avec le retrait de la Fondation Gertler qui a construit, équipé et géré l’hôpital pendant cinq ans, nous avons mis l’hôpital à mesure de pouvoir couvrir ses charges », a-t-il noté.

Il est rappelé que l’Hôpital du Cinquantenaire de Kisangani, dont les travaux ont coûté cinq millions des dollars américains, a été construit en janvier 2013 par la FFG, sur demande du président Joseph Kabila. Cette fondation a géré la formation hospitalière depuis cinq ans et la subventionnait à hauteur d’un million de dollars américains par an.

Construit à Kisangani, dans la nouvelle province de la Tshopo, l’hôpital a été offert à la RDC à l’occasion de ses cinquante ans d’accession à l’indépendance. Comme l’hôpital du cinquantenaire de Kinshasa, celui de Kisangani est également  ultramoderne avec des équipements de technologie de pointe. Bien que  recevant des malades de tous âges, cet hôpital a surtout une vocation pédiatrique avec pour objectif de réduire la mortalité infantile élevée dans la région.

Selon des sources proches de la FFG, cette fondation avait difficilement accepté de prendre un troisième mandant de gestion de cet établissement jusqu’en janvier 2017, notant que cette dernière n’avait pas pour vocation de gérer des hôpitaux. L’établissement emploie trente-trois médecins, dont des spécialistes, soixante-huit infirmiers parmi lesquels les techniciens de laboratoire et de radio, ainsi que cinquante-trois administratifs.

Depuis son inauguration en janvier 2013, l’hôpital du cinquantenaire de Kisangani pratiquait des frais de consultation à la portée du plus grand nombre et les coûts étaient loin de couvrir les frais de fonctionnement de cette structure.

Légendes et crédits photo : 

L’entrée de l’hôpital du Cinquantenaire de Kisangani

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire