Sankuru : l’élection du gouverneur confirmé pour le 20 juillet

0

L’élection du gouverneur du Sankuru aura bel et bien lieu le samedi 20 juillet, suivant le calendrier modifié de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Confirmant cette date, le rapporteur de la Centrale électorale Jean-Pierre Kalamba invite les candidats à se préparer et à privilégier « l’essentiel pour l’intérêt de la province en particulier et de la République en général ».

L’élection du gouverneur du Sankuru n’a pas été organisée le mercredi 10 juillet dernier, comme initialement prévue par la Centrale électorale. A la plénière convoquée à cette fin par le bureau de l’assemblée provinciale, la Ceni a évoqué le « manque de sécurité pour garantir un scrutin libre ». Ce qui n’a pas convaincu la plupart des députés et la population venue en masse pour assister à cette élection.

Dans un communiqué publié le mercredi 10 juillet, la Ceni a décidé de reprogrammer l’élection du gouverneur et vice-gouverneur du Sankuru au samedi 20 juillet 2019. 

Le matin de ce mercredi, une radio émettant sur place à Lusambo avait déjà évoqué ce report. Un membre de la CCU, parti de Lambert Mende avait indiqué que l’ancien porte-parole du gouvernement « attendait toujours la suite de son recours déposé à la Cour constitutionnelle », a annoncé Radio Okapi.

A Lodja, territoire d’origine des deux compétiteurs, la police a renforcé son dispositif sur les grandes artères. « Il s’agit de prévenir car ce matin, il y a déjà eu des troubles au marché central », expliquait un commandant de la police.

Dimanche 14 juillet, le président de l’assemblée provinciale du Sankuru, Benoit Olamba, avait plaidé pour qu’il n’y ait plus de report. Selon lui, toutes les conditions sont désormais réunies pour la tenue de ce scrutin, alors que la Ceni parlait du manque de sécurité pour garantir un scrutin libre.

À ce sujet, Jean-Pierre Kalamba dit refuser d’entrer dans la polémique. « Nous n’entrons pas dans des polémiques qui ne font pas avancer ni le pays ni le Sankuru. Qu’on prenne donc conscience. Allons à l’essentiel qui est la tenue des élections le samedi 20 juillet 2019 », a-t-il lâché.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire