Rougeole à Bukama : les équipes médicales sollicitent un appui en médicaments

0

Les équipes qui luttent contre la rougeole dans l’aire de santé de Kilumbe dans le territoire de Bukama (Haut-Lomami) demandent un appui en médicaments. Elles affirment qu’elles enregistrent une moyenne de six décès par jour depuis le mois d’octobre dans l’aire de santé de Kilumbe.   
 
Selon un membre du corps médical de Kilumbe, cette mortalité accrue est causée notamment par le manque de produits pharmaceutiques. Plusieurs familles recourent aux soins administrés par les tradipraticiens.  
 
« La rougeole est en train de battre le record sur tous les enfants dont la tranche d’âge est de 6 mois à 13 ans. On n’a pas d’appuis. La communauté ici croit que la rougeole ne peut pas être traitée par la médecine moderne. Par jour, on peut même enregistrer 6 à 7 décès. Surtout parmi les enfants qui sont soignés à la maison et qu’on n’amène pas l’hôpital. Nous demandons qu’il y ait un appui en médicaments, en communication et en prise en charge. Cela nous permettra de faire voir que la maladie peut être traitée par la médecine moderne et les malades peuvent être orientés vers les centres de santé », indique l’infirmier titulaire qui a requis l’anonymat.   
 
Les relais communautaires sensibilisent les familles pour qu’elles conduisent les malades à l’hôpital pour une bonne prise en charge.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire