Risques professionnels : le cabinet Ariel Consulting organise un séminaire sur les cancers

0

« Les cancers professionnels » sommes-nous tous concernés ? Et comment les éviter ? », tel a été le thème du séminaire organisé le samedi 6 mai à l’occasion de la 2e journée africaine de la prévention des risques professionnels.

Risques professionnels : le cabinet Ariel Consulting organise un séminaire sur les cancersEt devant un parterre de chefs d’entreprise, d’établissement ; de salariés, de représentants des organisations patronales et syndicales des travailleurs, les principaux animateurs – le président du Comité d’organisation du séminaire, Axel Ndinghat Mouenokanga, Dr Eliane Ndounga, Dr Armel Melvin Atipo, les Docteurs Boris Otouana Dzon, Alexis Bolenga Liboko et Dr Régis Moyikoua, ont chacun présenté aux participants une série d’exposés sur la thématique générale de « Cancers professionnels ». Cette thématique évocatrice renferme près de quatre sous-thème dont la substance commune gravite autour des techniques de dépistage des cancers professionnels ; les mesures de prévention des cancers ; la responsabilité de l’employeur dans la prévention ; et enfin, la prise en charge des victimes des cancers professionnels.

Axel Ndinghat Mouenokanga, a exposé sur « Agir aujourd’hui pour éviter les cancers professionnels de demain ». Dans sa présentation, le conférencier a mis en exergue les agents cancérogènes sur les lieux de travail. Le deuxième exposé sur « les cancers professionnels de la vessie » a été présenté successivement par le Docteur Eliane Ndounga qui a édifié l’auditoire sur « l’épidémiologie des cancers professionnels de la vessie ». Dans son exposé, dr a présenté deux types d’épidémiologies à savoir l’épidémiologie descriptive et l’épidémiologie analytique, tandis que Dr Armel Melvin Atipo a parlé de la prise en charge actuelle « Diagnostique et thérapeutique des cancers de la vessie d’origine professionnelle », le conférencier a fixé les participants sur les généralités, le diagnostic et le traitement.

Le troisième sous-thème a été présenté par Dr Boris Otouana Dzon, sur « les cancers naso-sinusiens ». Le conférencier a éclairé les participants sur la prise en charge diagnostique Déconnexion et thérapeutique des cancers naso-sinusiens d’origine professionnel. Le quatrième et dernier sous-thème intitulé « Les cancers broncho-pulmonaires » a été présenté par deux orateurs, dont Dr Alexis Bolenga Liboko qui a parlé de « l’épidémiologie des cancers professionnels des voies respiratoires basses ». Dans son exposé il a insisté sur l’ignorance toxique, l’invisibilité cancérigène et l’invisibilité sociale. Pour sa part Dr Régis Moyikoua a parlé de « l’imagerie des cancers professionnels des voies respiratoires basses », en indiquant le rôle de l’imagerie, les moyens d’exploration, le dépistage et le diagnostic positif.

Cette rencontre entre les animateurs et le public a permis un grand moment d’échange. De nombreuses interrogations et suggestions du public ont trouvé des éléments de réponses.

Au terme de cette rencontre, un rapport synthèse a été publié avec quelques recommandations qui permettront au gouvernement, à l’employeur et aux salariés de s’impliquer dans la mise en place d’une politique sectorielle harmonisée.

A l’endroit du gouvernement : la mise en place des politiques de cancers professionnels ; la mise en place d’une structure de veille prospective de la protection de l’homme au travail, etc. A l’endroit de l’employeur : les condamnations civiles et pénales dans les faits de tout employeur dont le comportement serait attentatoire à la santé physique ou mentale du salarié, etc. Enfin, à l’endroit des salariés, la nécessité de la culture de la prévention des risques professionnels par, entre autres, le port obligatoire des équipements de protection individuelle mis à leur disposition par l’employeur (…).

Légendes et crédits photo : 

photo de famille: les participants….

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire