Retrait définitif de l’opération de l’ONU en Côte d’Ivoire

0

La chef de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci), Aïchatou Mindaoudou, a fait jeudi à Abidjan ses adieux au président ivoirien Alassane Ouattara, marquant le retrait définitif de cette force après 13 ans de présence dans ce pays.

Mme Mindaoudou avait auparavant assisté à une cérémonie de descente du drapeau de l’ONU à son siège de Sebrokro, près du quartier du Plateau à Abidjan, en présence du ministre ivoirien de l’Intérieur, Ahmed Bakayoko.

« Cette cérémonie émouvante est l’expression d’une mission réussie de l’Onuci en Côte d’Ivoire », a déclaré M. Bakayoko, se disant « fier du travail accompli par tous les agents ».

Retrait définitif de l'opération de l'ONU en Côte d'Ivoire

Ces agents de l’Onuci ont « contribué au retour et au maintien de la paix » dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, a-t-il martelé, soulignant que la « mission a été un vrai succès ».

De son côté, Mme Mindaoudou a expliqué le succès, selon elle, de la mission par « l’engagement du gouvernement et de l’ensemble des Ivoiriens ».

La Côte d’Ivoire a connu une décennie de crise politico-militaire, marquée par la séparation du pays en deux de 2002 à 2011 après un coup d’Etat manqué contre le président Laurent Gbagbo en septembre 2002.

La crise post-électorale de 2010-2011, qui a fait plus de 3.000 morts en cinq mois, a constitué l’épilogue de cette décennie sanglante.

L’Onuci a succédé en 2004 à la force de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cédéao) et de l’armée française afin de faire respecter des accords de paix. A son apogée en 2012, la mission comptait 9.762 hommes.

Selon un rapport, publié en avril 2016, du secrétaire général de l’ONU de l’époque Ban Ki-moon, aucune autre mission ne succédera à l’Onuci « étant donné la trajectoire positive de la Côte d’Ivoire ».

Source : Media Congo

Laisser un commentaire