Retrait de Sanga Balende du championnat national : la Fécofa réagit

0

A travers une correspondance datée du 31 juillet dernier, l’instance dirigeante du football national a éclairci les choses par rapport à la récente décision prise par la formation de Mbuji Mayi. 

Le club de Sanga Balende, dirigé par le gouverneur Alphonse Ngoy Kasanji, a, au cours de son assemblée générale ordinaire, pris l’option de ne prendre part à la prochaine édition du championnat national de football que si un nouveau comité de gestion était élu par la Ligue nationale de football (Linafoot). Pour lui, l’actuelle commission de gestion instituée par la Fédération congolaise de football association (Fécofa) aurait failli à sa mission.

Eclaircissant sur la situation, la Fécofa  a indiqué dans sa correspondance que la commission de gestion de la Linafoot n’a été que le résultat d’une concertation entre elle et les clubs afin de sauver le championnat 2017-2018 et éviter de porter un préjudice au football national. « La mise sur pied de la commission de gestion répondait à cet impératif et à des missions précises et limitées dans le temps. La commission gère le championnat selon les dispositions des textes et règlements en la matière. Et au terme de sa mission, la situation redeviendra régulière par l’organisation des différentes assemblées, notamment celle devant élire un nouveau comité de la Linafoot », peut-on lire dans la correspondance. 

Aussi l’instance faitière du football national se décharge-t-elle de toute responsabilité par rapport à l’organisation du championnat et ne pourrait interférer dans la gestion courante de la Linafoot. Elle attend plutôt le rapport de la Linafoot qui est son organe subdélégataire. La Fécofa encourage, par ailleurs, le gouverneur Alphonse Ngoy Kasanji, président de Sanga Balende, à continuer de s’impliquer aussi directement dans l’encadrement de la jeunesse. Ce dernier a, entre-temps, levé sa mesure de retrait et Sanga Balende prendra donc part à l’édition 2018-2019 du championnat de la Linafoot.

Notons que la direction des Anges et Saints du Kasaï oriental n’a visiblement pas apprécié de terminer à la quatrième place du championnat, loupant de peu une qualification à la Coupe de la Confédération africaine.

 

 

Légendes et crédits photo : 

Le gouverneur Alphonse Ngoy Kasanji, président de Sanga Balende, et Constant Omari Selemani, président de la Fécofa

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire