Retrait de la CAN 2019 : le Cameroun fait son mea-culpa

0

La CAN 2019 ne sera plus abritée par le Cameroun. C’est officiel, la Confédération africaine de football l’a notifié le 30 novembre dernier. Après l’effet d’annonce, les autorités camerounaises ont fait le décryptage des raisons qui ont conduit à cet échec.

Mercredi 5 décembre, le Premier ministre Philemon Yang réunissait autour de la table les membres du Comité central d’organisation (COMIP-CAN) de la CAN y compris les ministères impliqués. L’idée était de définir les raisons qui ont conduit au retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, ainsi que la marche à suivre pour rentabiliser les efforts déjà consentis dans ce projet.

Au cours des débats parfois houleux selon la presse camerounaise, la majorité des participants auraient reconnu “qu’il aurait été difficile, voire impossible” pour le Cameroun d‘être prêt dans les délais prescrits par la CAF. Des retards occasionnés par la lenteur dans la chaîne de décision ou encore les conflits entre différentes administrations, ont-ils révélé.

L’option du TAS abandonnée

Un changement de ton pour Yaoundé qui avait dénoncé samedi une “injustice flagrante” au regard des “investissements colossaux consentis par notre pays et qui se traduisent aujourd’hui par de belles infrastructures modernes visibles de tous”.

Dès lors, le Cameroun ne compte pas abandonner en cours de chemin. Comme l’avait mentionné par la même occasion le ministre camerounais de la Communication et porte-parole du gouvernement, Issa Bakary Tchiroma, les chantiers entamés seront achevés et livrés courant mars 2019, comme prévu.

Autre initiative prise par Yaoundé, abandonner toute procédure de recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Une décision mûrie après que la CAF a décidé de retirer l’organisation de la CAN 2021, obtenue en 2014 par la Côte d’Ivoire, au profit du Cameroun. Si Yaoundé accepte cette option, il faudra cependant convaincre les autorités ivoiriennes qui se sont insurgées contre les déclarations de la CAF, affirmant que la Côte d’Ivoire ne sera pas prête pour accueillir la CAN 2021.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire