Représentation de l’UE en RDC : Jean-Marc Chataigner va succéder à Bart Ouvry

0

Le prochain ambassadeur de l’Union européenne (UE) à Kinshasa, un Français, est spécialiste des questions de développement international, de sortie de crise et du fonctionnement du système multilatéral.

ACTUALITE.CDEntre la République démocratique du Congo (RDC) et l’UE, les relations semblent revenir à la normale après la dernière brouille de décembre 2018 ayant donné lieu à l’expulsion de l’ambassadeur de l’UE à Kinshasa, le Belge Bart Ouvry. Depuis lors, le poste est resté vacant au grand dam de l’institution européenne qui n’a cessé de plaider pour un retour rapide de son diplomate dans le pays.

L’avènement du nouveau pouvoir incarné par Félix Tshisekedi a constitué un brin d’espoir pour l’UE qui avait eu maille à partir avec l’ancien régime. Celui-ci avait du mal à digérer le maintien par l’UE de ses sanctions prises à l’encontre de quatorze dignitaires dont le candidat du pouvoir à la présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary, malgré ses incessants appels à leur levée.

Conscient des rapports tendus qui avaient existé entre le régime sortant et l’UE, Félix Tshisekedi s’est engagé, dès sa prise de pouvoir, sur la voie de leur rétablissement entre, d’une part, l’Etat congolais et, de l’autre, le Conseil européen et la Commission européenne. Non seulement qu’il avait promis de faire revenir à Kinshasa le diplomate expulsé, mais en plus, s’est engagé à rouvrir la Maison Schengen fermée dans la foulée de la dégradation des relations entre les deux parties. Après la réouverture da cette structure désormais appelée Centre européen des visas, Félix Tshisekedi est en train de tenir son engagement de ranimer le poste d’ambassadeur de l’UE à Kinshasa.

Des signaux confirment le dégel des relations entre les deux parties, à l’instar du message de vœux de réussite transmis en début d’année au chef de l’Etat et signé conjointement par les présidents du Conseil européen et de la Commission européenne. « Nous formons le vœu d’un retour rapide de notre ambassadeur à Kinshasa pour y atteler ensemble en ce moment crucial dans l’histoire de la RDC », avaient écrit les deux personnalités, saluant la volonté de changement exprimée par le peuple congolais lors de la présidentielle du 30 décembre 2018.  

Cela étant, l’UE est, d’ores et déjà, prête à envoyer à Kinshasa son nouvel ambassadeur. Jean-Marc Chataigner remplacera à ce poste le Belge Bart Ouvry. Né en 1964, il a été ambassadeur de France à Madagascar entre 2009 et 2012.  Jean-Marc Chataigner a notamment été le représentant de son pays dans les conseils d’administration de l’Unicef, du Programme des Nations unies pour le développement et du Fonds des Nations unies pour la population. Il est spécialiste des questions de développement international, de sortie de crise et du fonctionnement du système multilatéral. 

Légendes et crédits photo : 

Jean-Marc Chataigner

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire