Report de la publication des résultats : le FCC se  » plie » à la décision de la Ceni, Lamuka et CACH s’inquiètent

0

L’annonce du report de la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle par la Commission Électorale Nationale Indépendante ( Céni), a suscité divers réactions dans le camps des autres parties prenantes au processus électoral en République démocratique du Congo.

Dans une interview accordée ce lundi 07 janvier à Media Congo Press (MCP), le Front Commun pour le Congo (FCC), se « plie » à la décision de la Céni et rappelle que « seule la Céni est habilitée » à proclamer les résultats.

 » Nous soutenons que la CENI est le seul organe habilité à compiler les résultats des élections et en assurer la proclamation. Si la CENI demande plus de temps pour faire son travail, nous ne pouvons que nous y plié à cela. D’autant plus que tous les rapports d’observateurs y compris ceux de la SADC, de l’Union Africaine montrent que le processus électoral s’est bien déroulé avec l’appréciation de tout le monde  » a déclaré Kodjo Ndokuma, l’un de porte-parole d’Emmanuel Ramazani Shadary.

De son côté Lamuka par son porte-parole, Steve Kivuata, pense que l’annonce du report des résultats par la CENI est de  » trop ».

 » Nous l’avions accueilli avec beaucoup des déceptions et de regret parce qu’après plusieurs reports pour ce qui est du scrutin, ce report en terme de proclamation des résultats est de trop. Tout simplement parce que la CENI bien avant lorsqu’il fallait organiser les élections au 23 décembre 2018, la CENI se disait être prête dans 48 heures pour proclamer les résultats. Mais après le vote du 30 décembre déjà c’était une semaine. Maintenant une semaine après elle ne se dit pas prête pourtant elle se disait hier pouvoir être 48 heures accès prêtes déjà ça nous fait poser des questions. Ne telle pas entrain de cherchait à compiler les résultats au lieu de les compiler?  » se questionne, le porte-parole de Lamuka.

Quant à la coalition Cap pour le Changement (CACH), avec ce report la CENI « cherche à » se donner le temps pour falsifier les résultats  » et appelle cependant cette dernière à annoncer une nouvelle date.

 » Nous n’arrivons donc plus à comprendre où veut nous emmener la CENI ? cette dernière qui a fixé son propre calendrier électoral sans contrainte paraît aujourd’hui incapable d’appliquer son calendrier. En même temps ça suscite des suspicions. Ça nous laisse croire que peut-être qu’on se donne le temps de falsifier les résultats puisque nous apprenons de gauche à droite des bourrages des urnes à travers les centres des compilations qui sont entrain de se faire. Nous en appelons instamment à la CENI de bien vouloir fixer une nouvelle date puisqu’aujourd’hui le report est sans limite » a déploré, Peter Kazadi, directeur de cabinet adjoint de Félix Tshisekedi.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire