Rentrée scolaire timide dans les écoles publiques à Kisangani

0

Rentrée scolaire timide dans les écoles publiques à KisanganiProgrammée pour ce lundi 4 septembre, la rentrée scolaire a été timide dans la plupart des écoles publiques de la ville de Kisangani (Tshopo), ont constaté des reporters de Radio Okapi déployés dans la ville.
 
Dans la plupart des établissements primaires et secondaires visités,  les élèves ne se sont pas présentés en grand nombre et le peu d’enseignants qui voulaient occuper les enfants présents dans la cour de  certaines écoles ont dû interrompre leurs activités sur ordre de leur syndicat.
 
«Nous étions là et certains collègues s’apprêtaient même pour commencer à écrire au tableau. Mais nous avons reçu l’ordre émanant du SYECO depuis Kinshasa, nous demandant d’observer la grève. Et nous avons suivi l’ordre de notre hiérarchie en arrêtant tout», a dit à Radio Okapi un enseignant.
 
Le gouverneur intérimaire de la Tshopo qui a fait la ronde de quelques écoles et a constaté un manque d’engouement des enseignants pour donner cours, a appelé à un dialogue social entre les enseignants et les autorités provinciales pour «rendre effective la rentrée scolaire à Tshopo».
 
Des sources sur placent renseignent par ailleurs que certains parents continuent à négocier pour obtenir auprès des chefs d’établissement «le paiement échelonné» des frais scolaires avant d’envoyer leurs enfants à l’école.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire