Rentrée parlementaire : Minaku vante Kabila et présente Shadary

0

L’Assemblée nationale n’a pas dérogé à la règle. Aubin Minaku, président de cette institution, a ouvert, ce samedi 15 septembre, la session budgétaire, dans une salle des Congrès à moitié vide.

A cette occasion, le speaker de la chambre basse du parlement a présenté le dauphin de Joseph Kabila, candidat du FCC, Emmanuel Ramazani Shadary et a félicité le président de la république pour son  » sens élevé d’homme d’État » et pour avoir « respecté » la Constitution.

« Je ne saurais clôturer ce chapitre sans rendre un vibrant hommage à son excellence Joseph Kabila Kabange, président de la République et chef de l’État, d’abord pour le sens élevé de responsabilité dont il a fait montre, en ayant fait, depuis toujours, le choix de respecter la Constitution, ensuite, en ayant su lier la parole à l’acte, dans la désignation d’un autre cadre de sa famille politique pour la prochaine présidentielle. Puisqu’il s’agit d’un député, d’un collègue, j’avais souhaité le citer. Il s’agit de l’honorable Ramazani Shadary. Notre collègue. Hommage à ce grand homme du temps moderne qu’est Joseph Kabila Kabange », a déclaré le président de la Chambre basse du Parlement.

Aubin Minaku a également soutenu l’usage de la machine à voter estimant que « le plus important est de savoir si les lois de la République interdisent le recours à cette technologie ».

Le président de l’Assemblée nationale a également déclaré que la RDC est une terre de liberté où chaque Congolais peut se déplacer comme il veut, s’exprimer comme il veut. Ce qui, selon lui, n’est pas le cas dans d’autres pays africains.

 » La démocratie c’est aussi savoir respecter les institutions de la République. On ne peut pas brandir un bulletin de vote d’une main, et un cocktail molotov de l’autre », a fait savoir Aubin Minaku.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire