Regain de criminalité dans les villes du Kongo-Central

0

La société civile du Kongo-Central déplore la recrudescence des cas des attaques armées depuis plus d’un mois dans les villes de Matadi, Boma et Moanda. D’après les délégués de cette structure, c’est pratiquement tous les jours que des cas d’insécurité sont signalés notamment dans la ville de Matadi.

Dimanche 16 avril, deux malfrats armés ont pris d’assaut une maison de commerce située dans la commune de Kinkanda à 17h00 pour extorquer son propriétaire. Alertés, les éléments de la police qui ont intervenu, ont réussi à arrêter l’un des assaillants.

Deux jours avant, c’est deux maisons d’habitation situées dans le quartier CMDC qui ont été visitées par des hommes armés, habillés en tenue de la police.

Les malfrats ont emporté plusieurs butins. Le même jour, sept hommes armés ont également pris d’assaut l’hôpital Saint Gerad de la commune de Mvuzi. Ils ont emporté plusieurs matériels de valeur de l’hôpital et extorqué de l’argent aux patients.

Dans la ville de Boma et Moanda, des sources de la société civile parlent d’une «situation inquiétante» due à l’insécurité.

Une source policière ayant requis l’anonymat a reconnu l’incapacité de la police à endiguer l’insécurité la ville côtière, faute de moyens de déplacement des unités de la police locale.

La coordination de la société civile du Kongo-Central recommande au gouvernement provincial de doter la police de moyens nécessaires à afin qu’elle assure efficacement la sécurité de la population.
 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire