RDC : Lisanga Bonganga propose l’installation du CNSA avant le vote de la loi au Parlement

0

« On devrait commencer par installer le Conseil national de suivi de l’accord (CNSA) et la loi peut venir après », propose mardi 20 juin, le ministre d’Etat en Relations avec le Parlement, Lisanga Bonganga. Selon lui, la mise en place de cette structure permettra « d’aller de l’avant ».

« Le grand souci c’est de voir comment aller aux élections et comment avoir de bonnes élections. C’est ce qui est important. Alors, pour aller aux élections, la grande préoccupation maintenant, c’est l’installation du CNSA », affirme Lisanga Bonganga, à l’issue de sa visite avec le patron de la MONUSCO, Mamam Sidikou.

Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU poursuit ses contacts dans le cadre de bons offices pour la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre.

« Maintenant, le Parlement est en vacances parlementaires, mais tout le monde s’inquiète pour savoir, on fait quoi de l’installation du CNSA. En attendant que nous puissions rentrer dans la session de septembre qui est une session budgétaire, il est important que pendant ce temps, les acteurs puissent se rencontrer et voir comment nous pouvons arriver à mettre sur pied le CNSA », souhaite Lisanga Bonganga.

Maman Sidikou a rencontré mardi 20 juin trois acteurs politiques de l’opposition : Pierre Lumbi, président du G7 et du Conseil des sages du Rassemblement, Joseph Olenghankoy, président des FONUS et Lisanga Bonganga, ministre d’Etat et ministre en charge des Relations avec le Parlement.

Les deux premiers n’ont pas voulu faire des déclarations à la presse à l’issue de leurs audiences respectives.

S’exprimant devant les journalistes, Lisanga Bonganga a fait savoir que les discussions avec le Représentant spécial se sont focalisées sur le souci d’un aboutissement heureux du processus électoral conformément à l’Accord de la Saint Sylvestre et de la Résolution 2348.

 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire