RDC : l’identification de la majorité parlementaire avant la nomination du Premier ministre

0

Après les élections du 30 décembre 2018, aucun parti ni regroupement politique officiel n’a recueilli la majorité des sièges au Parlement. Pour se conformer à la constitution, le président Felix Tshisekedi a promis d’identifier la coalition majoritaire au Parlement, depuis Windhoek où il effectue une visite de travail, rapportent de nombreux médias en ligne, mercredi 27 février.

Plus d’un mois après la prestation de serment de Felix Tshisekedi comme président de la République, la nomination d’un nouveau premier ministre et l’investiture de son gouvernement ne sont pas à l’ordre du jour. 

Certains Congolais s’impatientent. Ils ne comprennent pas pourquoi le nouveau chef de l’Etat continue à travailler avec le gouvernement laissé par son prédécesseur Joseph Kabila. Mercredi à Windhoek, capitale de la Namibie, ou il séjourne depuis la veille, le président congolais a tiré les choses au clair.

« Ces législatives ont donné ce qu’elles ont donné. On peut en faire des commentaires comme on veut mais est-il qu’il y a une majorité qui prétend être une majorité mais on attend l’identifier comme il se doit pour confirmer que c’est bien cette majorité-là et ensuite nous irons dans des discussions politiques parce que le président que je suis n’acceptera pas d’être président qui règne mais qui ne gouverne pas », a déclaré Félix Tshisekedi lors d’une rencontre avec quelques dizaines de Congolais à Hilton Hôtel, dans la capitale namibienne, rapporte Actualite.cd

En 2011, Joseph Kabila a prêté serment comme président de la République le 19 décembre. Le premier ministre Matata Ponyo a été nommé le 18 avril 2012, soit quatre mois plus tard. Son gouvernement été investi le 9 mai 2012, au cours de la session ordinaire  sous de l’Assemblée Nationale.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire