RDC : les sénateurs veulent voir clair sur la contribution de l’exploitation minière au Budget

0

Plusieurs sénateurs fustigent une « gestion opaque et calamiteuse » du secteur minier de la RDC. Ils exigent des réponses claires sur la contribution réelle de l’exploitation minière au budget de l’Etat.

Les sénateurs se sont exprimés jeudi 16 novembre au cours de l’examen de la question orale avec débat du sénateur Flore Munsedu adressée au ministre des Mines et  relative à l’exploitation frauduleuse du cobalt par certaines entreprises minières dans le Grand Katanga.

Pour le sénateur Florentin Mokonda Bonza, l’un des intervenants, il n’y a aucune transparence dans ce secteur. Ce qui maintient la population dans la pauvreté.

 «Le gros du secteur minier est concentré au Katanga. Même déjà au Katanga, la population vit dans la misère, parce que tout ce qui est produit au Katanga (cuivre, cobalt, zinc), profite à l’étranger. Puis, il y a une fraude qui est systématisée au Katanga, au Kongo Central et dans la partie est du pays. Quand le ministre prétend qu’il n’y a pas de fraude, ce n’est pas vrai», accuse M. Mokonda.

Pour lui, le fait que la RDC soit un pays producteur du coltan et qu’il soit absent du marché des exportateurs traduit une gestion opaque du secteur minier.

«Comment expliquer que le Congo est le grand producteur de coltan au niveau de l’Afrique centrale, mais il n’est pas le grand exportateur. Qui exporte ? Et qui a construit une usine de transformation du coltan ? Pourquoi ce n’est pas le Congo ? Quelles sont les recettes d’exportation du coltan qui sont insérées dans notre balance de paiement. On gère juste au bénéfice d’un groupe d’individus. On ne gère pas ce secteur au bénéfice de la population Congolaise», analyse le sénateur Florentin Mokonda Bonza.

Le ministre des Mines Martin Kabwelulu promet de répondre aux différentes questions des sénateurs au cours de la plénière de lundi 20 novembre au Sénat.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire