RDC : l’Assemblée nationale a plus chômé que travaillé, déplore un député de l’opposition

0

L’Assemblée nationale a plus chômé que travaillé, au point qu’elle n’a même pas pu finaliser l’installation des commissions permanentes, a déploré mardi 18 juin, le député de l’opposition, élu de l’Ituri, Gracien De Saint Nicolas Iracan. Lors d’un point de presse tenu à Kinshasa, il dresse un bilan mitigé de la chambre basse depuis son installation.

« On siège rarement à l’Assemblée nationale. Nous sommes des parlementaires. Nous sommes venus siéger. Nous pouvions même siéger du lundi au vendredi. Mais nous faisons parfois une ou deux semaines, sans siéger », a dénoncé le député Iracan.

L’Assemblée nationale a clôturé samedi 15 juin sa session ordinaire de mars, conformément à la constitution, sans avoir organisé les élections au sein des commissions permanentes, ni mis en place le comité de sage, et surtout, sans avoir investi le gouvernement.

Ce que dénonce le député Irachan. Il dit regretter que la République soit amenée à débloquer des millions de dollars pour la convocation de la session extraordinaire pour juste investir le gouvernement et traiter certaines matières qui auraient dû l’être au cours de la session ordinaire.

« C’est de l’argent des contribuables congolais qui pouvait servir à la construction des hôpitaux, des routes et être affecté à l’amélioration du social. Mais nous n’avons pas de choix, on doit entrer en session extraordinaire, conformément à la loi », a indiqué le député Iracan.

Il a aussi fustigé le manque de consensus entre le Front commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le changement (CACH) sur la composition du gouvernement.

« Les gens continuent à mourir. Il faut mettre le peuple à la première position pour que les affaires marchent. Les gens sont toujours mal payés, parce qu’il y a une coalition qui ne met pas l’intérêt de la population en avant », a poursuivi l’élu de l’Ituri.

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire