RDC : la situation macroéconomique jugée « satisfaisante » pendant les cinq premiers mois de 2019 (BCC)

0

Les indicateurs de la situation du cadre macroéconomique de la République démocratique du Congo (RDC) sont au vert. C’est ce qu’a indiqué le gouverneur de la banque centrale du Congo (BCC), Deogratias Mutombo Mwana Nyembo, le vendredi 21 juin à Kinshasa au cours d’un point de presse qu’il a tenu à l’issue de la réunion du comité de politique monétaire (CPM), organisée dans la salle des réunions de la haute direction de la BCC.

Ainsi, les dernières estimations de la croissance, sur base des réalisations de la production à fin mars 2019 renseignent une progression de l’activité économique de 5,6% en 2019 contre une réalisation de 5,8% en 2018. En dépit de ce léger recul, cette croissance impulsée par les activités extractives, demeure supérieure à la moyenne de l’Afrique subsaharienne de 3,5%.

Quant à l’évolution de la conjoncture économique au mois de mai 2019, la BCC note que la confiance des chefs d’entreprises s’est dégradée pour le deuxième mois consécutif. Ici, le solde global brut de leurs opinions a fléchi à +6,1% en mai 2019 contre +10,4% un mois auparavant, alors qu’il était de +19,2% en mars 2019.

Sur le marché des biens et des services, la tendance à la décélération des prix intérieurs s’est poursuivie en mai 2019. Le taux d’inflation en glissement annuel étant tombé à 3,95% contre 4,80% en avril. En revanche, en rythme mensuel, il s’observe une légère hausse des prix de 0,38% en mai contre 0,37% le mois d’avant. Ainsi, à condition inchangée, le taux d’inflation attendu à fin décembre 2019 se situerait à 4,16% contre un objectif d’inflation de 7,0% à moyen terme.
Au niveau des finances publiques, la situation reste impactée par l’encrage budgétaire de fin avril dernier.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire