RDC : la présidence de la République a fait un dépassement budgétaire de 185%

0

Certaines institutions de la République ont dépensé beaucoup plus d’argent que ce qui leur avait été alloué dans le budget 2017, selon le projet de loi portant reddition des comptes de l’exercice 2017 examiné lundi 22 octobre à l’Assemblée nationale. Le ministre des Finances révèle par exemple que trois institutions, dans la présidence de la République, et huit ministères ont effectué des dépassements budgétaires allant jusqu’à 200%.

La présidence de la République et certains cabinets ministériels ont fait plus de dépassements budgétaires en 2017, selon le ministre des Finances, Henri Yav Mulang, qui a présenté ce rapport devant les élus.

« Trois institutions et huit ministères ont connu un taux d’exécution de leurs dépenses supérieur aux crédits alloués. Il s’agit [notamment] de la présidence de la République, avec 185%, de la Primature, avec 150,5%, de ministères des Affaires étrangères, avec 210,4%, de la Défense nationale, avec 181, 7% », a-t-il détaillé.

Selon lui, ce dépassement se justifie par les urgences et autres impératifs liés notamment à la marche du pays.

/sites/default/files/2018-10/231018-p-f-kinshasaexamenprojetloiredditiondescomptes-00.mp3

A en croire le ministre des Finances, le budget 2017 a été exécuté en recettes et en dépenses avec un excédent budgétaire de plus de 75, 9 milliards de francs congolais. Son exécution est caractérisée par un accroissement de 30,7 % pour les recettes et 20,7% pour les dépenses.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire