RDC : la Dynamique élection avec Katumbi plaide pour le réaménagement du calendrier électoral

0

La Dynamique Election avec Katumbi (DEK) demande à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de réaménager le calendrier électoral, tout en maintenant la date du 23 décembre 2018 prévue pour les élections législatives et présidentielle. Lors d’un point de presse organisé mardi 4 septembre à Kinshasa, le coordonnateur de DEK, Papy Mbaki a estimé que ce réajustement permettrait aux exilés et détenus politiques et d’opinions de participer à ce scrutin.

« Nous lui demandons de réaménager le calendrier, mais tout en restant dans le contexte du 23 décembre 2018, pour permettre au président Moïse Katumbi de venir postuler », a indiqué Papy Mbaki, qui n’exclut pas d’autres personnes emprisonnées comme Franck Diongo et Jean-Claude Muyambo.

« Le calendrier n’est pas une œuvre législative. C’est une œuvre de la CENI. A tout moment, la CENI peut ouvrir [ses portes] pour qu’un candidat postule », a estimé Papy Mbaki.

Candidat déclaré à la présidentielle, Moïse Katumbi n’a pas pu déposer sa candidature à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Il n’a pas réussi à entrer sur le sol congolais via le poste frontalier de Kasumbalesa en Zambie malgré ses deux tentatives début août. Condamné dans une affaire de spoliation immobilière et exilé en Europe depuis 2016, Katumbi est sous le coup d’un mandat d’arrêt international récemment délivré par les autorités congolaises.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire