RDC: des cadres de l’UDPS enfermés dans le siège de ce parti à Kinshasa

0

L’entrée principale du siège de l’UDPS à Kinshasa était cadenassée jusque vendredi peu avant midi. Des policiers postés devant sont assis sur des chaises empêchant ainsi depuis jeudi 11 mai toute sortie aux cadres de ce parti qui se trouvent bloqués à l’intérieur.

« Toute la direction politique de l’UDPS est bloquée là-bas », a déclaré à Radio Okapi Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS interrogé par Radio Okapi peu avant midi.

Refusant de citer les noms des personnes bloquées à l’intérieur du bâtiment « pour des raisons de sécurité », Augustin Kabuya reconnaît cependant la présence du secrétaire général du parti Jean-Marc Kabund.

« Tous les hauts cadres du parti sont à l’intérieur de la permanence », fait-il savoir.

Un important déploiement des forces de police est visible à proximité du siège de ce parti de l’opposition. Trois véhicules 4×4 de la police et de nombreux policiers anti-émeutes sont positionnés de l’entrée de la 10e rue jusqu’à la 12e rue ainsi que sur la grande avenue Révolution.

A l’intérieur du bâtiment, on aperçoit à l’étage des personnes qui lorgnent à l’extérieur par les vitres.

Radio Okapi n’a toujours pas réussi à joindre la police pour l’interroger au sujet de ce déploiement policier.

Selon nos confrères d’Actualite.cd, le bourgmestre de la commune de Limete n’a pas confirmé une décision interdisant aux personnes qui se trouvent à l’intérieur du siège de l’UDPS d’en sortir.

«Selon l’information en ma possession, il y aurait des gens qui voulaient entrer au siège et qui en ont été interdits en termes d’attroupement. Quand je dis interdits, ce n’est pas une décision politique ou administrative. La police a dispersé des foules des gens qui venaient précisément du quartier Mombele et qui voulaient s’attrouper devant le siège. Que des gens soient dedans et interdits de sortir, je ne peux pas le confirmer parce que je n’ai pas eu une information dans ce sens-là », a-t-il déclaré au site Internet.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire