RDC : 176 ONG s’opposent à la modification de la constitution

0

Dans une déclaration conjointe publié lundi 4 juin à Kinshasa, cent soixante-seize ONG, membres de la société civile et des mouvements citoyens, s’opposent à la modification de la constitution et à un éventuel troisième mandant pour l’actuel président de la République, Joseph Kabila.

Ces organisations condamnent « la rhétorique et autres appels de cadres de la majorité présidentielle à la candidature de l’actuel chef de l’Etat à l’élection présidentielle du 23 décembre. »

« Les appels et les affiches de campagne pour le président Kabila que nous voyons de plus en plus à travers le pays, étalent sans l’ombre d’un doute, la volonté longtemps lié du président Joseph Kabila, de faire tout ce qui est possible pour se maintenir au pouvoir en violation de notre constitution », a dit Me Georges Kapiamba, porte-parole de ces organisations de la société civile et mouvements citoyens.

Pour lui, ces initiatives violent les articles 70 et 220 de la constitution et l’accord de la Saint Sylvestre.

« Nous disons oui à la tenue des élections crédibles, transparentes, honnêtes et inclusives conformément à l’accord de la Saint Sylvestre, nous disons oui à l’ouverture de l’espace des libertés publiques et la libération des prisonniers politiques », a affirmé Me Kapiamba.

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) avait dénoncé, il y a environ une semaine, les déclarations de la MP sur la possibilité d’un autre mandat pour Joseph Kabila.

« Ces propos, motivés par les intérêts de leurs propres auteurs et non du chef de l’état qui ne gagnera pas à être responsable de l’embrasement du pays, doivent être déconseillés par ceux qui aiment le Congo », avaient conseillé les évêques catholiques.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire