RDC : 15 morts dans les violences à Kinshasa et au Kongo central

0

Quinze personnes ont été tuées ce lundi 7 août «par des balles perdues» dans une vague de violences à Kinshasa et dans la province du Kongo central, indique le porte-parole de la Police nationale congolaise (PNC), le colonel de Pierrot Mwana Mputu. Douze personnes sont mortes à Kinshasa et deux autres dans le Kongo Central.
 
«Au titre de bilan humain provisoire, il a malheureusement été déploré à ce stade quelques pertes en vies humaines au total 12 personnes fauchées par balles perdues dont 4 assaillants à sainte Thérèse, 2 au marché de Liberté sur le boulevard Lumumba, 1 à Matete et 5 autres au niveau de Selembao», a précisé le colonel Mwana Mputu dans un message télévisé.
 
Le commissaire supérieur adjoint Dibwa, commandant du commissariat de selembao Nord lynché par les assaillants « est dans un état de santé très critique »  et le commissaire principal Ilunga, commandant en second de l’escadron mobile d’intervention de Funa a été assassiné, selon le décompte établi par le colonel Mwana Mputu.
 
Le porte-parole de la Police affirme que des interpellations administratives des ont été faites et que ces assaillants «sont en train d’être verbalisées». La circulation dans la plupart des quartiers de la ville était beaucoup plus fluide que d’habitude lundi après-midi et le calme était revenu dans les secteurs secoués par les violences dans la matinée.
 
Dans la ville de Matadi (Kongo Central), deux personnes sont mortes et trois policiers grièvement blessés lors des affrontements qui ont opposé les forces de l’ordres aux membres du Bundu Dia Mayala. A Boma, les assaillants se sont dirigés jusqu’à la mairie où ils ont été dispersés sans incident, selon le porte-parole de la police.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire