Rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi : vers une promesse non tenue

0

C’est « avant le 30 juin » que la dépouille d’Étienne Tshisekedi devrait arriver à Kinshasa, à en croire Joseph Olenghankoy, président du Comité national de suivi de l’accord et du processus électoral (CNSA), ainsi que le vice-ministre de l’Intérieur Basile Olongo, au terme d’une tripartite tenue à Kinshasa, le 19 avril dernier.

Cette réunion avait accouché d’un communiqué conjoint sans date du rapatriement de la dépouille.

Aujourd’hui, aucun décor n’est planté pour accueillir celui que les Congolais appelaient affectueusement « Ya Tshitshi ». Pourtant, on est à trois jours de la promesse.

Augustin Kabuya de l’UDPS se dit déçu de cette situation, alors que le vice-ministre Basile Olongo rassure que le gouvernement prépare les données chiffrées à présenter au Premier ministre Bruno Tshibala pour organiser les obsèques. « Dans quelques mois, la dépouille d’Étienne Tshisekedi sera là », déclare-t-il.

On se rappellera qu’au lendemain de la signature de ce protocole d’accord, des langues ont soutenu qu’il était question d’un deal politique entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila : le rapatriement du corps de l’illustre disparu serait l’une des conditions de Fatshi pour accepter la primature et remplacer Bruno Tshibala.

D’ailleurs, le 24 avril, Félix a tenu son meeting à la place Ste Thérèse, sans aucune répression de la police. C’est à cette occasion qu’il a décliné l’offre, car se voyant déjà dans la peau du président de la République.

Il faut rappeler que Tshisekedi wa Mulumba est mort il y a de cela près de 17 mois, soit le 1er février 2017 à Bruxelles.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire