Rapatrié à Kinshasa depuis hier, Timothée Moleka Nzulama : le corps sera exposé ce lundi au Palais du Peuple

0

L’inévitable a, une fois de plus, frappé la famille Moleka. Et ce, dans moins d’un mois, après le décès de David Moleka Sambea, affectueusement appelé Lolo. Cette fois-ci, c’est Timothée Nzulama Moleka, ancien Ministre des Sports dont le corps a été rapatrié à Kinshasa, dimanche 9 juillet 2017, en provenance de  Johannesburg, en Afrique du Sud. Hier, en effet, avant d’être conservé à la morgue de l’Hôpital du Cinquantenaire, le corps a été conduit en la résidence familiale, sise Quartier Mont-Fleuri, numéro 27, commune de Ngaliema.

La dépouille mortuaire de l’illustre disparu sera exposée ce lundi 10 juillet 2017 à 12 heures, au Palais du Peuple, pour les derniers hommages dignes de son rang d’homme d’Etat.

Pour la petite histoire, de son vivant, Timothée Nzulama Moleka a assumé plusieurs fonctions politiques, entre autres, Député national sous Mobutu, Ministre des sports, Gouverneur de la Ville de Kinshasa, Gouverneur du Bas-Zaïre, actuel Kongo-Central.

Emoi

A 12h27′, heure locale, une bonne partie de la dynastie Moleka s’est présentée sur le tarmac de l’aéroport international de N’djili. Enfants et parents, amis et connaissances ainsi que les plus intimes de l’illustre disparu, tous dans une attitude de prière sont venus accueillir le corps sans vie de l’illustre disparu, né le Novembre 1951 et décédé le 30 juin 2017. Si les uns ont voulu retenir leur choc, il n’en était pas le cas pour les autres qui, eux, fondaient en larmes. Folle nouvelle de la mort de l’un de leurs!

Les uns étaient en uniforme, les autres, par contre, étaient habillés en noir. Ils n’attendaient que l’atterrissage du régulier de South Africa, afin d’accueillir la dépouille mortelle de celui qui a été le vrai mécène des sports en RDC.  Plus loin l’on a aperçu une kyrielle d’autorités du pays, dont Kimbuta André à la tête.

Vers 12h49′, le corps était là, dans un cercueil beau noir, sur les épaules des éléments commis. L’ambiance change. L’heure était aux chants d’émotion, de pleurs, de regrets. Au milieu de la foule, l’on a vu une femme qui consolait une adolescente qui paraissait être âgée de 13 ans. Elle bouge dans tous les sens. Elle ne croit pas Timothée mort. Sous le choc, elle pleurait: “Papa, si tu m’aimes reviens. Papa pardon…”.

Hommage de Kimbuta

Pour le Gouverneur de la Ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango,  la mort de Timothée Moleka est une grande perte pour le pays. L’on a perdu un grand metteur en scène des activités sportives au Congo-Kinshasa. “L’Eternel a donné, c’est aussi lui qui a repris. Nous ne pouvons que nous incliner», a-t-il lancé, avant de s’étendre sur d’autres casquettes de Timothée Moleka : ” Vous savez tous que la plus grande élection que le Président Mobutu avait organisée en son temps, dans la Ville-Province de Kinshasa, Timothée Moleka était le meilleur élu de la Ville. C’est ce qui lui a valu, quelques temps après, le poste du Gouverneur de la Ville de Kinshasa. Non seulement qu’il a été mon prédécesseur, mais il a été aussi le ministre des sports et loisirs”.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire