« Que tous les fils et filles de ce pays reviennent » (Mbusa Nyamwisi)

0

« Je remercie particulièrement le président de la République et Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour toutes les facilitations accordées en vue de mon retour », dont les premiers mots prononcés en public par le président du RCD-KML, jusqu’à peu leader de la coalition Lamuka.

« Je ne doute pas que les mêmes efforts continueront à être fournis pour que toutes les filles et tous les fils de ce pays reviennent à la maison », poursuit l’ancien ministre des Affaires étrangères et allié du président Joseph Kabila avec qui il s’était séparé avant de s’exiler.

Au secours des populations de l’est

Après la suspension de sa participation à la coalition Lamuka, Antipas Mbusa Nyamwisi a précisé ce mercredi 20 juin 2019 que quand il a « donné son accord à la main tendue du président de la République, c’était clair que ce n’était que pour » les raisons qu’il a évoquées dans la lettre publiée mardi.

« Il n’y a rien d’autre que cela, il ne faut pas croire qu’il y a d’autres raisons cachées. Je suis là afin que mon pays soit un des meilleurs endroits où il faut vivre et cela ne peut se faire que par les enfants de ce pays que nous sommes ».

S’exprimant pour la première fois en public depuis son retour au pays, il justifie sa fin d’exil « essentiellement pour compatir avec les populations de mon pays et surtout contribuer à la sensibilisation contre l’épidémie à virus Ebola ».

Accompagner l’alternance?

Antipas Mbusa Nyamwisi prend part à une soirée politique organisée ce mercredi par le mécanisme national de suivi de l’accord d’Addis-Abeba, conduit par Jean-Claude Ibalanky, proche collaborateur du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Je sais qu’il y a une révolution de bon sens qui commence dans ce pays et je ne peux l’empêcher de l’accompagner, dès lors que je peux bénéficier de la facilitation (notamment) du président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avec qui j’entretiens les meilleurs rapports ».

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire