Projet Hycos : renforcement des bases de données hydrologiques des pays membres de la CICOS

0

La Commission internationale Congo-Oubangui-Sangha (CICOS) entend dans le cadre de son agenda 2016-2020 poursuivre la mise en œuvre du projet Hycos qui vise à mettre en place un dispositif de mise à jour du réseau d’observation et de télécommunications, ainsi qu’à renforcer les capacités nationales des services hydrologiques nationaux et régionaux.

Il sera également question d’exploiter les données et de les traduire en informations susceptibles d’améliorer les capacités de gestion et d’utilisation des ressources en eau dans le bassin Congo-Oubangui-Sangha.

En effet, la disponibilité de données fiables et actualisées sur les ressources en eau de surface est une base de connaissances indispensables pour une planification efficiente des aménagements et pour leur usage.

Les performances du système de collecte, de traitement et de diffusion des données hydrologiques se sont dégradées depuis de nombreuses années dans le Bassin du Congo. Le réseau et les bases de données sont à l’abandon depuis la fin des années 80 pour une série de raisons analysées dans le document de projet hycos.

Il est indispensable de mener des activités de nature à restaurer progressivement un réseau digne, capable de suivre les ressources en eau dans un contexte où la pression constante de la demande pour de multiples usages, s’exerce sur les ressources en eau qui sont menacées par les impacts du changement climatique.

Les systèmes nationaux de collecte, de gestion et de traitement des données devraient être améliorés afin de maintenir un niveau de performances conforme aux exigences des utilisateurs.

A noter qu’il existe déjà un document de projet détaillé « Congo-Hycos ».

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire