Projet de référendum : le G7 appelle à se lever pour «contrer cette imposture»

0

Le G7 demande à tous les Congolais de se lever comme un seul homme pour contrer « l’imposture et la provocation » de la majorité présidentielle (MP) dont un haut cadre à préconiser mardi un référendum. Cette idée « est à la limite une déclaration de guerre », a estimé mercredi 28 juin, Christophe Lutundula, cadre du G7, une plateforme de l’opposition.

Il réagissait aux propos du secrétaire général adjoint de la MP, Joseph Kokonyangi. Ce dernier a proposé l’organisation d’un référendum pour sortir la RDC de la crise politique persistante.

« Le G7 demande à l’ensemble de forces des changements, politiques et sociales, à toutes les personnalités congolaises, à tous les citoyens congolais, nous qui nous sommes toujours réclamés de la constitution, nous qui nous sommes toujours battus pour des élections démocratiques dans ce pays, à se lever comme un seul homme. Débout congolais, comme l’ont demandé les évêques pour contrer cette imposture et cette provocation à la limite d’une déclaration de guerre », a interpellé Christophe Lutundula.

Au cours d’une conférence de presse organisée mardi 27 juin à Kinshasa, Joseph Kokonyangi a souhaité que soit organisé un référendum pour décanter la crise politique congolaise. Selon lui, cette idée serait la solution à la crise politique congolaise persistance, après «l’échec» des concertations nationales, des négociations de  l’Union africaine et celles menées sous l’égide des évêques catholiques au Centre interdiocésain organisées entre 2013 et 2015.

Une proposition qui fait dire à Christophe Lutundula que la MP « lance un défi au peuple congolais ».

« Kokonyangi est la voie autorisée. Il est secrétaire général de la MP. C’est par sa voie aujourd’hui que la majorité lance un défi au peuple congolais, dont acte », dit Christophe Lutundula.

Il reste convaincu que le projet de référendum « est toujours sur la table de la MP qui veut se maintenir au pouvoir par la force».
 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire