Proche-Orient: Donald Trump reconnaît Jérusalem comme la capitale officielle d’Israël

0

Lors d’un discours très attendu, ce mercredi, le président américain Donald Trump a reconnu Jérusalem comme la capitale de l’État Hébreu avant d’annoncer le transfert de l’ambassade des États-Unis en Israël à Jérusalem. Une première mondiale depuis la création de l’État Hébreu en 1948.

Le président des États-Unis, Donald Trump a annoncé ce mercredi le transfert de l’ambassade américaine en Israël à Jérusalem après avoir reconnu officiellement la ville sainte comme capitale officielle de l’État Hébreu. Une provocation estime les Palestiniens qui revendiquent eux aussi une partie de la ville sainte comme capitale.

Donald Trump a estimé qu’il était temps de « reconnaître Jérusalem comme la capitale officielle d’Israël », a déclaré Donald Trump vers 13 h, heure locale, avant d’annoncer qu’il allait demander le « transfert del’ambassade (américaine) à Jérusalem ».

Le président américain a estimé peu avant son discours qu’une décision sur ce sujet aurait dû être prise « depuis longtemps ». Avant d’ajouter que « Beaucoup de présidents ont dit qu’ils feraient quelque chose et ils n’ont rien fait », a-t-il ajouté, dans une allusion à la promesse de plusieurs de ses prédécesseurs de déplacer l’ambassade des États-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem.

Au même moment la mairie de Jérusalem a projeté sur les murailles de la vieille ville les drapeaux américain et israëlien, en signe de remerciement.

Une volonté déjà annoncée par téléphone au président Palestinien

Mardi, lors de deux entretiens téléphoniques, il avait annoncé au président palestinien Mahmoud Abbas et au roi de Jordanie Abdallah II qu’il avait l’intention de procéder à ce qui est considéré par la communauté internationale comme une entrave au processus dans le conflit israélo-palestinien.

En se gardant bien, cependant, de dire quand ce transfert aurait lieu. Mais cette incertitude a suffi à entraîner un concert de mises en garde, venues du monde arabe mais aussi de pays occidentaux comme la France.

La Palestine et Israël revendiquent Jérusalem comme capitale

Proche-Orient: Donald Trump reconnaît Jérusalem comme la capitale officielle d’Israël

Les juifs considèrent Jérusalem, ancienne capitale du royaume du roi David, comme leur capitale historique depuis 3 000 ans.

Mais elle est aussi revendiquée par les Palestiniens. Les deux grandes organisations palestiniennes, le Fatah du président Abbas qui contrôle les grandes villes de Cisjordanie, et les islamistes du Hamas qui contrôlent la bande de Gaza, sont d’accord pour exiger que Jérusalem-Est soit leur capitale, condition à un traité de Paix avec Israël.

Pour éviter d’envenimer le conflit israélo-palestinien, aucun pays n’a reconnu Jérusalem comme capitale israélienne depuis la création en 1948 de l’État Hébreu.

Une ville sainte au cœur de conflits religieux

Proche-Orient: Donald Trump reconnaît Jérusalem comme la capitale officielle d’Israël

La ville de Jérusalem est considérée par les croyants Juifs, musulmans et chrétiens comme une ville sainte qui abrite des trésors religieux. L’Église du Saint-Sépulcre est considérée comme le plus important sanctuaire du monde chrétien car elle est bâtie à l’endroit où Jésus a été crucifié.

Les musulmans de leurs côtés sont attachés à l’esplanade des Mosquées qui est le troisième lieu saint de l’Islam.

Enfin les Juifs, juste en contrebas de l’esplanade des Mosquées viennent prier au pied du mur des Lamentations, vestige d’un temple juif détruit par les Romains en 70 après J-C.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire