Processus électoral: L’UPCE de Jean-Claude Kyungu Kabila dit non aux élections et propose… un 3e dialogue !

0

L’Union du peuple congolais engagé (UPCE), parti centriste cher à Jean-Claude Kyungu Kabila, dit « non aux élections », exige la modification de l’article 70 de la Constitution, rejette la machine à voter car non prévue par la loi, soutient la dissolution du CNSA et propose un troisième dialogue « qui sera considéré comme le dernier pour obtenir une alternance digne et aboutir aux élections libres, apaisées, démocratiques et transparentes ».

Jean-Claude Kyungu Kabila a fait toutes ces suggestions lors d’une conférence de presse animée ce mercredi 8 août 2018 à Kinshasa.

Pour lui, « la Ceni n’est pas indépendante, l’appareil judiciaire fonctionne en faveur du pouvoir en place ». Par conséquent, rien de bon ne pourra sortir de ces élections.

Concernant l’article 70 de la Constitution, l’orateur propose qu’il soit modifié. Ce, pour ne pas permettre aux présidents de la République d’éviter les élections en vue de demeurer au pouvoir. Cette disposition de la loi fondamentale dit « … le président sortant reste en fonction jusqu’à l’installation effective du président élu… ». Le président de l’UPCE propose qu’un président qui n’organise pas les élections dans le délai constitutionnel requis, rende le tablier.

Il appelle la classe politique à mettre de côté ses divergences pour privilégier l’intérêt du peuple, insistant sur l’unité « pour qu’en semble, nous puissions arracher l’alternance » au sommet de l’État .

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire