Prise en charge des décès d’Ebola: une formation au profit des leaders communautaires

0

Des sessions de formation sont organisées à l’intention des chefs de différentes communautés, dans le but de contrer la propagation de la maladie qui a déjà franchi, depuis son apparition en août 2018, le cap de mille cas.

 

Pour réduire la propagation du virus d’Ebola, l’implication de la communauté s’avère une nécessité. D’ailleurs, dans sa récente communication annonçant le millième cas enregistré de cette maladie, le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga, l’avait bien souligné.

C’est ainsi que des sessions de formation sont organisées à l’intention des leaders communautaires et la dernière en date est celle qui a eu lieu,  le week-end dernier, à Beni, au Nord-Kivu. Elle a ciblé trente–six gardiens de coutume et leaders  communautaires,  venus  des  localités de Mamove, Mutwanga  et Eringeti.

La formation a porté sur l’enterrement digne et sécurisé des personnes  mortes  de la maladie à virus  d’Ébola. Appuyée par  l’Organisation mondiale de la santé et la  protection  civile  du Nord-Kivu, elle s’est focalisée sur la remontée des alertes et l’engagement  communautaire  de  la  population  dans leurs  milieux de vie.

La situation épidémiologique du  25 mars  révèle que depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de mille seize, dont  neuf cent cinquante et un confirmés et soixante-cinq  probables. Six cent trente-quatre décès ont été rapportés dont cinq cent soixante-neuf confirmés et soixante-cinq probables. Trois cent vingt et une  personnes  ont été guéries. Par contre, deux cent vingt-six  cas suspects sont  en cours d’investigation.  Sept  nouveaux cas confirmés dont quatre à Katwa, deux  à Mandima et un à Beni.  S’agissant de décès, il est fait état de cinq  nouveaux cas confirmés dont trois  communautaires et deux au centre de traitement Ebola de Butembo.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire