Primature : vers un report pour permettre au Rassemblement d’harmoniser les vues

0

C’est en principe ce vendredi 7 avril 2017 que le président de la République Joseph Kabila devra nommer le Premier ministre devant succéder à Samy Badibanga, tel qu’il l’a promis mercredi 5 avril dernier, lors de son adresse à la nation au Parlement.

Mais le décor est quasi planté pour que cette promesse ne s’accomplisse pas ce jour. Car, Joseph Kabila vient de renvoyer la liste de cinq noms lui proposée par le Rassemblement aile Olenghankoy. Le chef de l’Etat demande à cette structure d’harmoniser sa liste avec le Rassemblement/Limete avant de procéder à une quelconque nomination.

MCNTeam avait relevé la contradiction dans le discours du président quant à cette question. En même temps qu’il demandait au Rassemblement de surmonter leurs divergences et regarder dans la même direction afin de donner une seule liste et faire ainsi accélérer le processus de désignation du futur Premier ministre, il a subitement promis de nommer le nouveau locataire de la Primature « dans les 48 heures ». Or, il ne devait plus avancer la date, car cela dépendait, dans ce cas, du Rassemblement.

Kabila se rattrape donc en dernière minute pour ne pas violer le compromis du 31 décembre, malgré que l’arrangement particulier peine à mettre les deux parties d’accord.

En plus, le climat politique s’envenime de plus en plus. Le Rassemblement et l’UDPS annoncent une marche pacifique pour ce lundi 10 avril 2017. Si le Premier ministre est mal nommé, cela risque de susciter davantage des tensions dans le chef de la population dont la souffrance a déjà atteint son paroxysme.

Si le Premier ministre n’est pas nommé ce vendredi, Samy Badibanga aura encore quelques jours à passer à la Primature, malgré qu’il a déjà déposé sa démission auprès du président de la République depuis le 6 avril au Palais de la nation.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire