Présidentielle: Yves Mpunga en Meeting populaire ce samedi 3 novembre

0

L’on s’achemine peu à peu vers le dernier virage du chemin qui mène vers les élections prévues le 23 décembre 2018. Quoi de plus normal que les candidats affûtent leurs armes pour ne pas jouer au figurant lors de ce grand rendez-vous.

Le professeur, celui qui se veut grand expert international dans le domaine de l’informatique, à savoir : Yves Mpunga, candidat à l’élection présidentielle, n’est pas en repli. Ses lieutenants, aux prises avec les fins limiers de votre journal, ont annoncé que leur mentor sus-indiqué en tête de son parti, le LCM, devra s’adresser à la population kinoise ce samedi 3 novembre 2018. Cadre choisi pour ce grandiose événement : le Boulevard Triomphal, juste en face du Stade des Martyrs, dans la commune de Kasa-Vubu.

Que dira-t-il ?

En attendant bien la réponse de l’Autorité urbaine pour la tenue dudit meeting, Yves Mpunga sera bel et bien devant les kinois demain. Aux esprits éclairés de se cogiter sur quel fondement se posera le speech de celui qui veut disposer des milliers des milliards en termes de budget pour l’émergence intégrale de la République démocratique du Congo ?

A en croire certaines sources proches du candidat, il aura deux messages importants à communiquer à la nation. Premièrement, l’épineuse question sur l’usage de la machine à voter aux élections du 23 décembre 2018. Mais également les contours de ce rendez-vous du 23 décembre lui-même, qui pointe déjà à l’horizon. Pour ce qui est de la machine à voter, les mêmes sources ont affirmé que leur candidat est prêt d’aller aux élections avec ou sans elle.

Elles soulignent, par ailleurs, qu’Yves Mpunga n’émet plus des doutes considérables quant à cet outil informatique qu’il considère comme une simple imprimante des bulletins lors du déroulement du vote. ‘’Le président Yves Mpunga, au travers d’une correspondance, s’était adressé à la CENI pour faire savoir ses inquiétudes par rapport à une possible tricherie au moyen de ce système de vote qui regorge en son sein six dimensions de falsification pendant le vote. Après échanges et en tant qu’expert, il s’est vite rendu compte que la CENI a répondu à plus 90% des préoccupations et donc, pour lui la machine à voter a été fiabilisée. Toutefois, il insiste à ce que le jour du scrutin, tous les candidats aient leurs témoins dans tous les centres de vote, étant donné que la publication des résultats se fera par comptage manuel‘’, a fait savoir l’un des proches du présidentiable.

Par ailleurs, Yves Mpunga exclut toute idée de postposer les élections. Pour lui, en effet, la date du 23 décembre est imminente. Ainsi, lancera-t-il un vibrant appel à tous acteurs sociopolitiques engagés au processus électoral de s’imprégner pour que le navire des élections accoste en toute quiétude le 23 décembre 2018.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire