Présidentielle 2021 : Aimé Hydevert Mouagni édifie ses mandants sur les prochains enjeux

0

A trois ans du scrutin présidentiel, le président du Club perspectives et réalités (CPR), député de la première circonscription de Moungali, a réuni, le 8 avril à Brazzaville, sa base pour la préparer déjà face à ce que ce rendez-vous pourra engendrer.

Le CPR a effectué sa rentrée politique 2018 avec un ordre du jour bien précis, à savoir sensibiliser d’ores et déjà les mandants de son président à l’élection présidentielle prévue en 2021.

Pour Aimé Hydevert Mouagni, il n’est pas très tôt d’édifier dès à présent ses électeurs sur cette élection pour qu’ils comprennent et intègrent déjà les enjeux, afin qu’ils soient permanemment en alerte. Le président du CPR estime que c’est maintenant qu’une vraie dynamique doit se mettre en place pour soutenir leur candidat naturel, le président Denis Sassou N’Guesso, au cas où il se porterait candidat. 

« Nous nous approchons de l’élection présidentielle, le CPR étant un parti avant-gardiste, nous voulons déjà préparer notre base pour pallier les éventualités afin de mieux affronter les combats futurs. Nous n’attendons pas les évènements pour agir », a expliqué Aimé Hydevert Mouagni.

Devant ses militants, le président du CPR s’est montré hostile à tous ceux qui ont volé l’argent de l’Etat, et souhaite que ces ‘’criminels économiques’’, notamment les ministres et autres cadres de l’administration publique soient poursuivis en justice, afin qu’ils répondent de leurs actes conformément à la loi.

« Nous ne pouvons plus tolérer que les cadres à qui on a confié la responsabilité de gérer les affaires publiques se mettent encore à piller l’argent du contribuable. Certains ont même volé des milliards mis à la disposition du Fonds de soutien à l’agriculture, une structure pourtant mise en place pour soutenir le secteur agricole. Je plaide que la haute Cour de justice diligente une procédure à leur encontre afin qu’ils répondent de leurs actes», a martelé le président du CPR.

Pour porter ce message plus loin, le CPR va lancer très prochainement une campagne spéciale dite de ‘’moralisation de la vie sociale et politique’’, destinée à dénoncer et soutenir la traque de tous ceux qui ont volé les fonds publics.

 Par ailleurs, le député de la première circonscription de Moungali se dit comblé suite à l’accord de paix signé le 23 décembre dernier entre le gouvernement et les représentants du Pasteur Ntoumi, souhaitant que cette situation soit définitivement résolue.

Légendes et crédits photo : 

Aimé Hydevert Mouagni s’adressant à ses militants, le 8 avril/Photo Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire