Présidentielle 2018 : le Rassemblement de Kasa-Vubu derrière Shadary !

0

Décidément, Emmanuel Ramazani ne cesse de ratisser large. Le Rassemblement/Kasa-Vubu se dit derrière sa candidature et promet de l’accompagner jusqu’à la victoire haut la main, le 23 décembre prochain.

En effet, dans une déclaration rendue publique hier, mercredi 24 octobre 2O18, des cadres des partis politiques, la société civile, les personnalités et membres du Conseil des sages du Rassemblement (Kasa-Vubu), réunis à l’espace « Ngindu », dans la commune de Lemba, ont, tout en désavouant et accusant de tous les maux le Président des « Fonus » à la tête de leur regroupement politique, décidé de se ranger derrière Bruno Tshibala Nzenzhe et soutenir ainsi la candidature du prochain successeur de Joseph Kabila et candidat du FCC. 

Parmi eux, force est de citer entre autres, Ferdinand Kitenge, coordonnateur de la société civile révolutionnaire, Honoré Badibanga, président de la Dynamique de l’opposition de cette aile du Rassemblement et Cie.

A l’aube des élections générales prévues pour le 23 décembre prochain, dans le microcosme politique, les alliances se font de plus en plus et se défont nuit et jour. Il a été temps, en effet, pour le Rassemblement aile Kasa-Vubu de prendre position en toute responsabilité face aux enjeux et défis de l’heure.

Sans ambages, les tenants de cette aile du Rassemblement ont opté de se ranger derrière la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary, tout en réitérant leur soutien au Premier ministre, Bruno Tshibala comme le tout nouveau président du Rassemblement, en défaveur du président du Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral, CNSA, Joseph Olenghankoy qu’ils accusent de tous les maux.

Tshibala-Olenghankoy le torchon brûle de plus belle

Hier, mercredi 24 octobre 2018, une frange importante des tenants de cette aile du Rassemblement Kasa-Vubu, a rendu publique une déclaration à l’issue de sa session extraordinaire dans la commune de Lemba pour scruter l’avenir du pays avant d’analyser le processus électoral en cours et de procéder à une lecture rétrospective de la situation sociopolitique du pays.

A tout dire, ces cadres des partis politiques du Rassemblement, de la société civile ainsi que les personnalités et membres du Conseil des sages jettent l’anathème à celui qu’ils appellent, désormais, « ancien Président du Rassemblement/Kasa-Vubu », Joseph Olenghankoy à qui, sans passer par quatre chemins, ils demandent de démissionner le plus tôt possible de ses fonctions à la tête du CNSA.

Tout compte fait, il convient de souligner que le torchon brûle au sein de ce regroupement politique de l’opposition congolaise entre, d’une part, ceux qui soutiennent Bruno Tshibala comme Président de cette aile du Rassemblement issu de l’Acte de Genval et, d’autre part, ceux qui réitèrent encore leur total soutien à Joseph Olenghankoy.

« Nous partis politiques, la société civile, les personnalités et membres du Conseil de sages, avons constaté avec désapprobation, que la présentation des candidats à la députation nationale et provinciale avait été l’occasion pour le président du Conseil des sages et président des Fonus et du CNSA, monsieur Joseph Olenghankoy de se servir sans aucun esprit d’équité, des fonds du Rassemblement pour privilégier les membres de son parti politique lors de financement de dépôt des candidatures à la Ceni », lit-on dans cette déclaration des tenants du Rassemblement/Kasa-Vubu, telle que rendue publique hier, mercredi 24 octobre 2018.

Il sied de signaler, dans cette optique, que cette aile du Rassemblement aux antipodes de celle que chapeaute le fils du Sphinx de Limete, Félix Tshisekedi, est celle qui coiffe à ce jour autant la primature de la République, avec Bruno Tshibala, que le Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral, CNSA, dirigé par Joseph Olenghankoy président du parti « Fonus ». En tout état de cause, des tirs croisés résonnent au sein de cette unité des familles politiques de l’opposition au pouvoir et le langage des sourds n’a de cesse de s’éterniser.

Il était, en outre, question pour ces cadres des partis politiques, la société civile, les personnalités et membres du Conseil des sages du Rassemblement/Kasa-Vubu de révéler à l’opinion et à leur base, le nouveau siège de ce regroupement politique, situé au n°21 de l’avenue Lubefu, dans la commune de Gombe. Ces derniers ont, dans la foulée, demandé à l’ensemble de militants de s’imprégner, désormais, du nouveau siège du Rassemblement à l’adresse indiquée ci-haut.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire