Présence massive des enfants du Kasaï-Oriental dans les rues de Lubumbashi

0

Le Comité de lutte contre les risques des jeunes (CORJIE) interpelle les autorités provinciales du Haut-Katanga et du Kasaï-Oriental de s’occuper de la question des enfants de la rue qui inondent la ville de Lubumbashi. Dans une déclaration faite à la Radio Okapi/Lubumbashi dimanche 30 septembre, le responsable de cette ONG locale révèle qu’environ plus de 500 nouveaux enfants, dont l’âge varie entre 3 et 12 ans, ont été identifiés dans cette ville.

Le CORJIE dit avoir mené une enquête à Lubumbashi pendant deux mois, pour s’enquérir de la situation.

« On constate qu’il y a des enfants de moins de 12 ans. Il y a même les enfants de trois ans que nous avons répertoriés. Les enfants déclarent que leurs familles se retrouvent au Kasaï, et d’autres déclarent qu’on leur a dit qu’après le divorce, leur papa ou maman serait venu au Katanga », rapporte Jérémie Badibanga, coordonnateur provincial de l’ONG CORJIE.

Ces enfants disent être venus au Haut-Katanga à la recherche de leurs parents. Et ils mènent une vie difficile dans les rues de Lubumbashi.  

« Nous supplions les autorités de ces deux provinces de prendre toutes les mesures sécuritaires, de renseignement et de protection des enfants à la gare et dans les parkings là d’où ces enfants sortent. Le gouvernement du Haut-Katanga doit prendre aussi toutes les mesures possibles de contrôle, vérifier », a appelé Jérémie Badibanga.

Les autorités devraient retourner les enfants dans les milieux parentaux respectives, soit au Haut-Katanga soit au Kasaï-Oriental.

Tous les efforts fournis par Radio Okapi/Lubumbashi pour obtenir la réaction des autorités du Haut-Katanga sur cette situation sont restés vains.

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire