Près de 12 000 femmes meurent du cancer du sein en RDC

0

Près de douze mille femmes meurent du cancer du sein chaque année, soit une femme sur huit (12,5 %) touchée au cours de sa vie par ce cancer en République démocratique du Congo, indiquent les Fondations Bomoko et Kulisha dans un document parvenu mardi à l’ACP, à l’occasion du lancement à Kinshasa de la campagne « Octobre Rose ».

Selon ce document, le cancer du sein est l’une des principales causes de décès des femmes dans les pays moins développés. C’est en partie parce que l’évolution des modes de vie est à l’origine d’une augmentation de l’incidence, mais aussi en partie parce que les progrès cliniques contre la pathologie ne profite pas aux femmes vivant dans ces différentes régions. Le dépistage précoce augmente la chance de guérison ou de survie, affirme la source, ajoutant que plusieurs cas décèdent parce que le patient se fait consulter au stade avancé.

La campagne « Octobre rose » consiste à informer la population sur le cancer du sein, la sensibiliser sur les symptômes, le dépistage, le diagnostic et la prise en charge dans le but de réduire le taux de la mortalité dû à cette pathologie et d’améliorer la qualité de vie des femmes prises en charge. L’opération « octobre rose » vise à poursuivre, amplifier et à innover chaque année à travers la sensibilisation en faisant intervenir des divers acteurs et secteurs ainsi qu’en mobilisant toutes les femmes sur la promotion du dépistage du cancer du sein.

La source souligne que les Fondations Bomoko et Kulisha se basent sur la prévention de la maladie par le dépistage précoce.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire