Port en eau profonde de Banana : Jean-Claude Vuemba appelle la population de Kasangulu à une marche pacifique pour exiger l’accélération des travaux

0

Une marche pacifique est prévue ce mardi 18 juin à Kasangulu, territoire du même nom, dans la province du Kongo Central, pour exiger l’accélération des travaux du port en eau profonde de Banana.

Le député provincial de Kasangulu, Jean-Claude Vuemba, qui a confirmé la marche ce lundi dans une interview accordée à Ouragan FM, a indiqué que cette marche a pour objectif de dire au président de la République, Félix Tshisekedi, qu’il ne peut pas engager la République quand il y a un danger.

L’élu de Kasangulu estime que l’Assemblée nationale, les forces vives de la République sont là et s’il ne veut pas écouter la population, le peuple du Congo n’acceptera pas.

Pour lui, il s’agit d’une affaire qui intéresse non pas seulement le Kongo Central mais aussi d’autres provinces comme Kinshasa, le Haut- Katanga, tout l’espace Kasaï, le Bandundu, l’Equateur….

Il a saisi cette occasion pour lancer un appel aux congolais de se retrouver à Kasangulu pour cette marche où un mémorandum sera remis aux députés nationaux afin de l’amener au président de la République pour qu’il sache que le peuple ne veut plus parler du projet route-rail.

Le président du MPCR a rappelé que cette affaire de construction du port route- rail Kinshasa- Brazzaville a été signée en novembre 2018 par Joseph Kabila alors qu’il n’était plus président de la République et conséquemment il assumait les affaires courantes car il ne pouvait plus engager la République.

Jean-Claude Vuemba a martelé que dans l’hypothèse où ce port route- rail se matérialiserait avant le début du port en eau profonde de Banana, le peuple du Kongo Central assumera pleinement sa responsabilité en demandant clairement la signature de l’autodétermination car, dit- il,  » nous n’allons pas accepter de mourir pour faire plaisir à Denis Sassou Ngweso ou à Ndenghe qui, à chaque fois que nos frères auront des problèmes, ils n’hésiteront pas à fermer leurs frontières « .

Par ailleurs, l’élu de Kasangulu souligne que le port de Banana présente des enjeux majeurs au plan économique pour notre pays.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire