Port de Pointe-Noire : le ministre de la Défense nationale visite le navire hôpital « Arche de la paix »

0

A la tête d’une forte délégation de son département, Charles Richard Mondjo était allé se rendre compte, le 16 octobre, du travail de la mission chinoise, au terme de sa tournée humanitaire dans la capitale économique.

Aussitôt arrivée, la délégation a été reçue par le contre-amiral Guan Bailin, commandant du navire, et Xia Huang, ambassadeur de la République Populaire de Chine au Congo, après avoir passé en revue un détachement de la marine congolaise.

Dans le navire, la délégation a notamment visité les installations médicales ultra modernes érigées sur les trois étages de ce navire hôpital, à savoir la radiothérapie, le scanner, les 8 salles d’opérations, les 7 centres de soins de santé, les 300 lits, le laboratoire d’analyses, la salle d’examen d’électrocardiogramme et d’échographie, ainsi que la zone de stérilisation.

Les services offerts par l’équipe médicale comptant près de 600 médecins et infirmiers allaient des prestations cardiovasculaires aux soins dentaires, en passant par la gynécologie, l’ophtalmologie, l’ORL, la pédiatrie, la médecine interne ou encore la médecine traditionnelle chinoise avec l’acuponcture. Au total, 6000 personnes ont bénéficié de soins gratuits à bord du navire hôpital.

Accompagné du commandant de la zone de défense n°1, le général de brigade Jean Ondaye Olessongo ; du général de brigade Pascal Ibata, directeur central des services de santé du ministère de la Défense nationale ; du colonel Jean Aimé Ignoumba, DGASCOM, Charles Richard Mondjo a ensuite visité l’hélicoptère médicalisé embarqué à bord de l’Arche de la paix, faisant partie des moyens de transport des malades.

Premier navire du genre de la flotte chinoise, le navire hôpital « Arche de la paix » a couvert, depuis 2010, 29 pays et régions, parmi lesquels l’Afrique, l’Asie et l’Océanie fournissant des services médicaux gratuits à plus de 120 000 personnes, contribuant ainsi à la diffusion de l’amour, l’amitié et la paix dans le monde.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire