Pas de troisième mandat pour Kabila : le CLC salue la « première victoire » et appelle à la vigilance

0

La décision du président Joseph Kabila de na pas se représenter pour un troisième mandat en choisissant son dauphin est « une première victoire », se réjouit le Comité Laïc de Coordination (CLC). Mais Jonas Tshombela, porte-parole du CLC, a estimé mercredi 8 août à Radio Okapi que « le processus électoral est loin d’être crédible », appelant la population à la vigilance.

« Ce que nous pouvons dire à la population congolaise est que la bataille est gagnée pour cette première partie, parce que le respect de la Constitution doit maintenant s’imposer dans notre société. L’Accord politique de la Saint Sylvestre doit s’imposer comme un accord qui ne doit pas être violé par des gens qui le veulent », a dit Jonas Tshombela.

Le CLC, une association affiliée à l’Eglise catholique s’était opposée à un éventuel troisième mandant du chef de l’Etat, l’appelant à plusieurs reprises au respect de la constitution qui limite à deux les mandants présidentiels successifs.

En dépit du choix de son dauphin, le CLC estime que beaucoup reste à faire et que la « répression se poursuit avec la violence la plus extrême. »

« Les machines à voter sans consensus demeurent, le fichier électoral presque corrompu reste un problème pour nous, les mesures de décrispation demeurent sans suite », a dénoncé Jonas Tshombela.

Il a invité la population à rester mobilisée et vigilante, prête à suivre les nouvelles orientations stratégiques qui seront données pour « libérer tout le processus électoral congolais ».

« Le combat de la démocratie demeure. Nous devons avoir des élections crédibles aux lendemains meilleurs, pas des élections aux lendemains chaotiques. D’ailleurs dans les heures qui suivent, le Comité Laïc de coordination va faire une communication pour donner une nouvelle orientation stratégique sur la suite à réserver à ce combat de la démocratie dans notre société », a annoncé M. TShombela.
 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire